news-details
Sciences

ESU: l'Université Notre-Dame du Kasaï promet de prouver qu'elle est viable


Trois jours après la publication de la circulaire numéro 033/MINESU/CAB.MIN/MNB/JCMV/RKK/NMS/2021 du 17 septembre 2021 du ministre de l’enseignement supérieur et universitaire portant interdiction de recrutement des étudiants de premier graduat dans les universités dont les facultés de médecine sont déclarées non viables, l'université Notre-Dame du Kasaï monte au créneau et dénonce la décision du ministre.

Le fait qu'aucune université au Kasai-central soit retenue sur la liste a poussé, le comité de gestion de l’Université Notre-Dame du Kasaï (UKA) à organiser en urgence une réunion ce lundi 20 septembre courant afin de tabler sur cette affaire qui ne donne pas une lueur d'espoir à plusieurs apprenants ambitieux de la profession medecinale.

Dans un communiqué de presse publiée au sortir de cette rencontre, Professeure Joséphine Bitota rectrice de ce campus universitaire a appelé tous les étudiants au calme et à l’apaisement.

Toutefois, la patronne de l'UKA n'a pas échappé à clarifier que ” les autorités de l’UKA sont mieux placées afin d’apporter les éléments en faveur de la viabilité de la faculté de la médecine de l’UKA qui est le patrimoine commun et la fierté de la province” écrit Bitota Muamba.

De son côté, Me Evariste Tshilombo Katombe, conseiller juridique de cette Alma mater a tenu à rassurer à la population de la région du Kasaï que l’Université Notre-Dame du Kasaï est en possession de tous les éléments qui autorise le fonctionnement de la faculté des sciences biomédicales.

Cependant, il promet d'introduire un recours au ministère de tutelle afin que l’UKA soit reprise sur cette liste.

Gentil Kabamba




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
12 260 4151 9656 103966 3