news-details
Actualités

RDC : le pouvoir et l'église catholique s'offrent le calumet de la paix



Trois chefs d'institutions ont rencontré, mercredi 24 Novembre, le cardinal Fridolin Ambongo pour apaiser les esprits entre le pouvoir en place et l'église catholique.

Il s'agit de Christophe Mboso N'kodia Pwanga, président de l'assemblée nationale, Modeste Bahati, président du sénat et de Sama Lukonde, Premier Ministre. François Beya, le conseiller spécial du Président de la République en matière de sécurité a aussi fait partie de la délégation.

Au sortir de leur entretien, le cardinal Fridolin Ambongo a tenu à préciser qu'il fallait clarifier la situation et partir sur des bases nouvelles après tout ce que les gens ont dit et continuent de dire sur les relations entre l'Eglise catholique et le pouvoir en place, "censés pourtant travailler ensemble pour le bien du peuple".

Le Président de l'Assemblée nationale, Christophe Mboso N'kodia Pwanga, s'est évertué à enlever le caractère solennel que la presse colle à cet entretien en parlant d'une visite familière entre  le père spirituel et ses ouailles.

Selon plusieurs sources, l'administration Félix Tshisekedi ferait tout pour qu'il n'y ait pas de problème entre elle et l'église catholique. Plusieurs questions divisent pourtant le cardinal Fridolin Ambongo, qui manifestement n'a jamais pardonné à Félix Tshisekedi d'avoir " volé" la victoire de Martin Fayulu, candidat soutenu par l'église catholique lors de la présidentielle de 2018, selon ce que n'a cessé de dire la Cenco et l'administration Félix Tshisekedi. Parmi lesquelles l'on peut citer la gratuité de l'enseignement dont les catholiques n'ont jamais soutenu, le choix de Denis Kadima à la tête de la CENI et peut-être aussi l'homme Tshisekedi qui n'a jamais plu aux prélats de l'Eglise catholique depuis l'épisode de Genève.

Un nouveau chapitre pourrait peut-être s'ouvrir entre Félix Tshisekedi et Fridolin Ambongo rompant le fameux " je t'aime, moi non plus" qui caractérise leurs relations.

La conférence épiscopale nationale du Congo ( Cenco) est en conclave et pourrait vite donner la position de l'église catholique sur plusieurs sujets de la vie nationale à l'issue de ces travaux.

Saint Yannick




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
20 357 1070 546 113420 3