news-details
Environnement

Goma-conférence sur la gestion des volcans de Virunga :" cette rencontre vise à définir les paramètres et attitudes à adopter pour une prévention rigoureuse"( José Mpanda)



Plusieurs délégations composées de quelques volcanologues français, belges et américains et les personnalités politiques des pays environnants ont rehaussé de leur présence dans cette première conférence internationale sur la gestion des volcans de Virunga qui a débuté à Goma depuis le samedi 19 Mars, sous le thème " Surveillance et Gestion des risques volcaniques dans la région de Virunga, solutions et perspectives".

Dans son mot d'ouverture le ministre national de la Recherche Scientifique et innovation technologique,  José Mpanda Kabangu estime que cette circonstance instaure une éventualité exceptionnelle dans cadre de mettre fin aux cas des catastrophes naturelles volcaniques dans la ville et ses environs.

"Cet événement constitue une opportunité exceptionnelle d'échanges scientifiques entre volcanologues et autres acteurs clés mais aussi une occasion unique pour définir et planifier les priorités de renforcer la capacité de l'observatoire volcanologique de Goma, OVG, afin de prévenir les prochaines éruptions des volcans de Virunga. L' histoire retiendra qu'après l'éruption du 22 mai dernier plusieurs questions ont jailli de quatre coins du monde sur la gestion et la surveillance des volcans de Virunga et toutes les difficultés de la prévision et de la gestion d'un tel événement ont été mises en évidence," a indiqué le ministre José Mpanda.

Et de poursuivre :

"c'est pour cette raison,  tenant compte du fait que la prédiction d'une éruption volcanique, bien que phénomène naturel, est accompagné d'incertitudes qui rendent complexes la prise de décisions. En effet, les efforts du gouvernement visent la sécurité de nos populations par la réductions substantielle des incertitudes et l'amélioration de la prise de décisions à travers des connaissances approfondies du comportement des volcans de Virunga par nos chercheurs ainsi que la maîtrise de la surveillance de l'activité et la gestion des risques volcaniques, cependant ces efforts ne peuvent atteindre les résultats  attendus sans l'implication des populations locales.

 Cette implication concerne la sécurisation des équipements déployés dans la brousse aux alentours des volcans, les vols des équipements, leurs destructions par les inciviques sont autant des faits qui nuisent aux travaux des chercheurs et surtout au programme des modernisation de l'OVG, c'est ainsi que j'en appelle à la responsabilité des partenaires et des représentant de la société civile".

La dernière éruption du volcan Nyiragongo a eu lieu  le 22 mai dernier et cela, naturellement, avait produit des effets dévastateurs.

Gloire Balolage depuis Goma




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1066 1537 3685 16046 493762 14