news-details
Justice

Bunia - vente de munitions aux groupes armés : peine capitale requise pour les neuf militaires poursuivis



Le ministère public a requis la peine, le mercredi 11 Mai dernier, de mort pour les neufs militaires poursuivis pour association des malfaiteurs, crimes par meurtre et vente de munitions aux groupes armés en Ituri.

L'information est relayée par nos confrères de Actualités.cd.

Quinze personnes comparaissent à la cour militaire de Bunia dont neuf (9) militaires parmi lesquels quatre (4) officiers supérieurs- un lieutenant - colonel et trois majors et 6 civils parmi lesquels on trouve quatre (4) femmes. L'une d'elles était arrêtée bien avant dans la région de Kobu où elle voulait livrer des munitions aux miliciens de Codeco. C'est d'ailleurs cette femme qui avait donné des indicateurs ayant permis d'inculper les autres prévenus.

Ces armes auraient été utilisées par la milice Codeco ( une milice de la tribu Lendo qui a la particularité de s'attaquer constamment à la tribu Hema) dans l'attaque des villages et camps des déplacés dans le territoire de Djugu le 1 er Février 2022.

Ce procès est très attendu et la population iturienne ne cesse d'interpeller  la justice militaire de décourager toutes les velléités militaires de collaboration avec les groupes armés.

Topdirect




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1124 1537 3743 16104 493820 15