news-details
Politique

RDC : JM Kabund et Franck Diongo en acte II, un flux de nouvelles diatribes à l'endroit de Félix Tshisekedi



Jean-Marc Kabund-A-Kabund et Franck Diongo se sont à nouveau, attaqués, ce vendredi 22 Juillet, à la gestion de Félix Tshisekedi.

Les deux nouvelles recrues de l'opposition ont encore lancé des diatribes à l'endroit du Président de la République, Félix Tshisekedi.

L'ancien Président intérimaire de l'UDPS a emprunté la voie de la RFI pour tirer sur son ancien mentor Félix Tshisekedi.

Sur le communiqué de l'assemblée nationale qui a ouvert un dossier disciplinaire à son endroit pour des propos indignes qu'il aurait tenus, Jean-Marc Kabund contre-attaque : " Il faut considérer cette démarche comme une expression d'une panique, d'une peur (...). Cela montre que l'assemblée nationale est désacralisée, elle est devenue une véritable caisse de résonance dans laquelle l'on assiste à des scènes de règlement de compte ".

Il ne s'est pas privé d'évoquer  les vraies raisons de rupture avec Félix Tshisekedi, Jean-Marc Kabund-A-Kabund.

"Ce sont des divergences de vue qui avaient tellement gagné du terrain, d'idéologie (...). J'ai estimé que Monsieur Tshisekedi allait totalement à côté de notre vision politique et j'ai constaté aussi que Monsieur Tshisekedi était dans un chemin de non retour", a-t-il expliqué.

Sur l'enrichissement illicite évoqué par l'UDPS, Jean-Marc Kabund répond :" C'est une bêtise humaine de parler des histoires comme ça. Tout le monde sait qu'un député national, au bout d'un mandat, ne peut pas manquer se construire des maisons. Quand je parle des détournements, les gens peuvent comprendre qu'il ne s'agit des maisons. Ce sont des centaines et des centaines des dollars américains placés dans des paradis fiscaux, dans des multinationales. Ce sont des espèces sonnantes qui quittent le pays dans des jets privés. On doit comparer ça avec ma petite maison dans le faubourg de Kinshasa".

De son côté, Franck Diongo s'est appesanti sur les vacances de Félix Tshisekedi à Marbella en Espagne.

"C'est une grande irresponsabilité que le Président de la République parte dormir, se reposer, faire l'ambiance pendant que Bunagana est occupé, Rutshuru encerclé, Goma menacé, femmes et enfants tués...", a-t-il déclaré.

Topdirect




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
32 575 3048 3741 234794 1