news-details
Économie

RDC : " la transparence imprimée par Félix Tshisekedi dans l'exploitation des blocs pétroliers va booster notre économie et conjurer la fameuse malédiction du pétrole en Afrique"( Nixon Nzinga, Ir pétrolier et cadre de l'UDPS)



Expert en  Forage et Production pétrolière ,  Enseignant d'universités, membre du Conseil d'administration de l'Institut du Pétrole et Gaz (IPG) et cadre de l'UDPS, Ingénieur Nixon Nzinga a, dans une interview nous accordée, salué la transparence qui semble caractériser le processus d'exploitation de près de 27 blocs pétroliers et estime que cela va booster l'économie de la RDC et conjurer la fameuse malédiction du pétrole en Afrique.

Topdirect : L'exploitation du pétrole va-t-elle réellement booster notre économie ?

Nixon Nzinga : L'exploitation du pétrole booste le développement d'une nation , c'est clair. Il y a beaucoup d'exemples à prendre à travers le monde dont le développement avait un lien direct avec la découverte, mieux l'exploitation du pétrole. Les cas sont légion et je peux vous citer le Venezuela , le Gabon, la Guinée Équatoriale. Dans ces pays, le niveau de vie de la population a positivement changé du fait de la découverte et de l'exploitation du pétrole . C'est un domaine générateur de beaucoup de revenus et d'emplois. D'ailleurs, il est de notoriété publique que le pétrole et les mines ont toujours entraîné un grand nombre des travailleurs et cela a une conséquence positive sur l'économie d'un pays. L'exploitation rationnelle du pétrole est sans doute un levier de développement incontestable. Le Président de la République, Félix Tshisekedi, l'a bien compris et nous devons tous le soutenir dans ce sens, car notre développement en dépend foncièrement.

Topdirect : L' exploitation du pétrole est souvent génératrice des conflits en Afrique. Que faire pour conjurer la fameuse malédiction du pétrole en Afrique ?

Nixon Nzinga : Disons d'emblée que cette considération relève de la spéculation. Je m'inscris toujours en faux contre le fait de penser que notre pétrole et nos mines sont une espèce de malédiction. Plusieurs pays africains exploitent leur pétrole calmement sans le moindre conflit. Je peux vous citer le cas de la Guinée Équatoriale, du Gabon et consorts. En gros, tout dépend du leadership et je pense que Dieu nous a enfin donné un leadership visionnaire, éclairé et fort.  L'appel d'offre évite les marchés de gré à gré dans lesquels les leaders politiques et régionaux agissent avec leur fibre tribale parfois aux dépens des autres. En plus, le processus d'embauche doit suivre les voies normales de concours pour éviter les frustrations qui peuvent être exploitées par des gens malintentionnés.  Je me souviens de mon expérience du genre dans le Bas Fleuve et tous les villageois étaient contents à telle enseigne que je compte plusieurs homonymes là-bas à cause de la transparence et la méritocratie que j'avais imposées dans le processus d'embauche. Le Président de la République, Félix Tshisekedi, en lançant des appels d'offres donne un signal fort sur le fait  que tout sera transparent et tous les oiseaux de mauvaise augure seront conjurés.

Topdirect :  Peut-on exploiter le pétrole sans causer des dégâts à l'environnement ?

Nixon Nzinga : Aucune activité humaine ne peut être entreprise sans déranger l'environnement. Qu'on crée une usine de fabrication de motos ou de réchauds, il y aura toujours un impact dans l'environnement. La construction même d'une cité ou d'une ville a un impact dans l'environnement. Ce qu'il faut plutôt retenir est qu'on met toujours en place des mesures d'atténuation permettant d'alléger les impacts sur l'environnement. Il y a plusieurs pays, je vous épargne de citer leurs noms par élégance, qui exploitent le pétrole dans leurs parcs qui sont des zones de restriction. Si ces pays le font, pourquoi pas nous. Encore qu'il faut dire que tous ces blocs pétroliers pour lesquels notre gouvernement a lancé les appels d'offres n'ont pas de problèmes qu'ils évoquent. Nous devons tous dénoncer cette diabolisation. Pour les blocs à problème, l' expertise nous l'avons et nous allons accompagner le Chef de l'Etat pour trouver des mécanismes d' atténuation des actions négatives sur l'environnement comme cela se fait ailleurs. Ceux qui combattent l'exploitation de notre pétrole sont contre notre développement. 

Propos recueillis par Saint Yannick ZAYAKENE




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
187 437 3214 1184 392380 2