news-details
Justice

Justice : Hamida Shatur traduit un cadre de l'UDPS en justice, réactions croisées



Hamida Shatur, épouse de Vital Kamerhe, a traduit en justice, depuis le 23 Septembre dernier, Me Richard Mpinda Kazadi, cadre de l'UDPS pour faux et usage de faux en écriture, diffamation et imputations dommageables.

"Au courant de cette semaine du 23 Septembre 2022, la requérante est victime des faits infractionnels de la part de Monsieur Richard Mpinda qui s'est, non seulement , fabriqué un document intitulé " Certificat simplifié de propriétaire COMESA", mais aussi lui impute , par tweet, des faits libellés comme suit:" 300 K d'or à 120 millions de dollars US exportés à Hong-Kong par Hamida Shatur...!!!... On n'est pas encore à la fin de la série ...", lit-on dans cette plainte. 

En réaction à cette plainte, Me Richard Mpinda Kazadi s'est adressé au procureur général près la cour d'appel en ces termes.

" Curieusement en date du 23 Septembre, j'ai , comme tout le monde , découvert l'existence d'une plainte déposée à ma charge (...) par les avocats de Madame Hamida Shatur et ce, sans préciser mon adresse . Selon les informations à ma possession , le choix du parquet général près la cour d'appel de Kinshasa Gombe , du reste territorialement incompétent dans le cas sous examen l'a été à dessein, car son entourage , la dame y aurait des entrées faciles ".

Et de poursuivre :" Tout en évoquant la récente circulaire du Bâtonnier National qui me lit en copie, laquelle protège l'Avocat contre toutes les actions initiées par ses pairs, je me réserve donc le droit de saisir la justice de droit commun contre la soi-disant plaignante et celle des pairs contre tout avocat signataire de la plainte à ma charge ".

Saint Yannick




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
188 855 4881 21150 525889 3