news-details
Justice

Justice : Comprendre l'affaire Gauthier Sey en s'abstenant de la manip des personnes incontrôlées



Le journaliste Gauthier Sey va comparaître le lundi 10 Octobre au Tripaix de la Gombe en personne après s'être longtemps fait  représenter par ses avocats. 

Cela fait suite à l'opposition au jugement rendu le 19 Septembre condamnant Gauthier Sey à  douze mois de servitude pénale principale. 

Rappel des faits

Le mercredi 09 Mars dernier 2022, la commission de discipline de l'union nationale de la presse congolaise, le tribunal des pairs, avait condamné le journaliste Gauthier Sey de Netic-News pour un article diffamatoire à l'endroit du directeur général ad intérim de la CNSS.

Dans cette sentence, le tribunal des pairs écrivait :" Vu le Code d'éthique et du Journaliste congolais, vu les conclusions de deux parties, l'action émise par la partie plaignante Jean-Simon Mfuti, directeur général ad intérim de la CNSS est déclarée recevable et fondée. Par conséquent, Monsieur Gauthier Sey est condamné à la peine de trois mois de suspension pour manquement au devoir de neutralité , de délicatesse, d'exactitude (...) dans l'exercice de son métier suivant l'esprit et la lettre des articles 2,3, 5 et 9 du Code d'éthique et de déontologie du Journaliste congolais ".

L'article 5 du Code d'éthique et de déontologie du Journaliste congolais stipule que le journaliste doit bannir l'injure, la diffamation, la calomnie et consorts. 

Pendant cette période de suspension, Gauthier Sey n'avait pas sevré, selon le plaignant,  sa plume et avait continué à répéter les faits pour lesquels il avait été condamné à la commission de discipline de l'UNPC. 

C'est ainsi que le directeur général ad intérim va saisir le Tribunal de Paix de la Gombe. 

Lors de l'audience du 19 Septembre dernier, Gauthier Sey a été condamné à un an de servitude pénale principale pour imputations dommageables, propagation de faux bruits et escroquerie. 

Ses avocats avaient introduit une opposition au jugement rendu  pour solliciter la présence du condamné qui, après s'être longtemps fait représenter par ses avocats, devrait ce lundi 10  Octobre prendre part à l'audience au Tripaix de la Gombe. Ce n'est nullement une nouvelle affaire. C'est la même affaire pour laquelle le journaliste Gauthier Sey avait été condamné.

Contrairement aux fausses informations diffusées  dans la presse et toute la manipulation qui en découle, il ne s'agit nullement d'un problème de la corporation, encore que celle-ci ne peut pas promouvoir  des antivaleurs allant dans le sens d' entraver ou obstruer une procédure judiciaire et doit à tout prix  vaincre ses vieux démons de chantage ,  escroquerie des autorités publiques et consorts comme avaient eu à le dénoncer plusieurs intervenants lors des états généraux de la presse. 

Saint Yannick




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
232 855 4925 21194 525933 8