news-details
Société

Kinshasa : malgré l'incident de Mbudi, la balade des chiens sans muselières prospère



De plus en plus, les gens se baladent avec leurs chiens offensifs sans muselières dans les rues de Kinshasa. 

Il est 13 heures , mardi 18 Octobre, sous un soleil éreintant à Bumbu sur l'avenue Révolution. Marcel traîne deux chiens manifestement dangereux et apparemment plus forts que lui. Les chiens ne quittent pas des yeux tous les passants et font la moue. Tous deux sont sans muselières.

"Ils ne m'appartiennent pas. C'est un job. Ce sont des chiens de l'oncle d'un ami. Je les fais balader moyennant quelque chose. On m'a donné à manger et j'aurai quelque chose le soir. Au début, c'était un peu compliqué, mais depuis un moment tous ces chiens me connaissent . Mais s'ils me quittent (...), c'est mort hommes. Le boss n'aime pas des muselières pour ses chiens ", nous dit-il.

Sur l'avenue Lisala à Gambela dans la commune de Kasa-Vubu, c'est un  garçon en babouches, la vingtaine révolue qui tire un chien d'apparence offensive. Lui aussi est sans muselière.  

" Il ne fera rien tant qu'il est avec moi", lâche-t-il. 

Un homme, bien habillé avec la mine d'un haut fonctionnaire de la République l'interpelle, Monsieur Jean-Baptiste :" Mon fils, tu aurais dû lui mettre la muselière. Il en va aussi de ta propre sécurité".

Interrogé sur ce sujet, " Monsieur Jean-Baptiste" s'épanche :" Kinshasa, c'est le pandémonium . Il n'y a aucune politique publique ici.  Comment peut-on autoriser la balade des chiens sans muselières ? On vend dans les rues, les conducteurs roulent dans tous les sens au même moment. Les motos, c'est encore pire. Chacun fait ce qu'il veut. Écoutez de l'autre côté ( ndlr : une musique qu'on jouait vers l'avenue Force Publique, au rond-point), des bruits à côté d'un S/ Ciat. C'est cela notre ville. La capitale de l'Enfer. Balade des chiens dangereux sans muselières, vol à la tire à Victoire et Pascal, les Honorables Kuluna se pavanent dans nos quartiers (...). Le gouverneur est absent. L'assemblée provinciale est inexistante. Il n'y a rien.  S'il y a un vide juridique,  il faut vite légiférer, c'est notre sécurité ", s'est-il exprimé avec une mine de regret. 

La semaine dernière, à Mbudi dans la commune de Mont Ngafula, un chien, en pleine balade, s'était échappé et avait mordu et blessé gravement un enfant et ce dernier se trouverait dans une situation très inquiétante. Malgré cet incident, la ville comme toujours ne prend aucune mesure sur la balade des chiens sans muselières. 

"Nous les voyons régulièrement passer par ici. Généralement, c'est sans muselières et malheureusement, cela ne semble offusquer personne. Kinshasa a un problème sérieux de gouvernance", nous dit Alain rencontré sur l'avenue Ngiri-ngiri vers Assossa.

Saint Yannick




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
313 485 4109 17935 453061 5