news-details
Sports

Sébastien Desabre :" En sélection, on renonce à son statut de star et l'on se met au service de la Nation"



Le sélectionneur de Léopards séniors A, Sébastien Desabre, a tenu sa première conférence de presse, ce vendredi 21 octobre à 11h00, dans la salle des conférences de la Fédération congolaise de football association (FECOFA).

Cet échange avec les professionnels des médias de la RD Congo a été centré sur son projet sur les Léopards, le stage du Maroc et les perspectives avant la double confrontation contre la Mauritanie dans le cadre des éliminatoires de la CAN Côte d’Ivoire 2023.

Rajeunir l'équipe (A) avec comme une moyenne d'âge de 25,5 ans pour un projet de 3 ans ou 4ans. Avec comme objectif, la CAN 2025 et Mondial 2026. Bien qu'il croit encore à la qualification pour la CAN 2023, il estime qu'il a des potentiels. Trois matchs et un match nul va permettre à la RDC de se qualifier 

« En novembre nous aurons un stage CHAN en Turquie puisqu'il sera impossible d'avoir tous les joueurs de l'équipe A, ainsi, nous allons, ensemble avec Otis, juger le niveau de nos joueurs, tout en les préparant pour le CHAN proprement dit. Sur ce, on espère avoir un terrain avec une pelouse de qualité, digne d'une équipe nationale, parce que celle du Maroc lors du dernier stage ne nous avait pas du tout facilité les choses », a-t-il déclaré.

Sur la question de savoir s'il avait réellement le pouvoir de décider, le technicien français n'est pas allé par le dos de la cuillère :« C'est moi qui décide, et personne d'autres ne va décider à ma place, mais j'écoute. Je vais faire de choix forts et je vais les assumer au cas où ça ne marcherait pas, c'est comme ça notre travail. D'où mon rôle de sélectionner - manager, puisque je veux décider sur tout ce qui sera en mon pouvoir. »

 On ne va pas forcer  les joueurs, a-t-il poursuivi. Pas  du tout, a-t-il insisté avant de déclarer :" On va convaincre ceux qui viendront joueur avec leurs cœurs. En sélection renonce à son statut de star, et on se met au service de la nation. Personne n'est indispensable en sélection, j'ai parlé avec les joueurs et même certains cadres qui n'étaient pas au Maroc avec nous. On  va reconstruire l'équipe nationale, il y a un travail magnifique qui a été laissé par mes prédécesseurs, il faut prendre le bon et construire. La RDC a le potentiel de rivaliser avec les équipes de premiers rangs comme la Côte d'Ivoire, le Maroc, l'Algérie etc... On doit juste mettre le professionnalisme dans ce qu'on fait » 

Texte d'Eddy Kanku, Journaliste sportif




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
158 168 1098 10410 295835 2