Colloque du Corps des mandataires en mines : " Pour maximiser les recettes minières, il faut combattre efficacement la fraude ( Georges Bokundu, mandataire en mines)


Lors du premier colloque des mandataires en mines et carrières qui s'est tenu ce mardi 22 Novembre à Kempesky hôtel à Kinshasa, Georges Bokundu a exhorté les autorités compétentes à combattre efficacement la fraude.

Exposant sur l' " évolution du secteur minier au regard de l'application du nouveau code minier", Me Georges Bokundu a rappelé que la maximisation des recettes était l'une des préoccupations majeures à la base du nouveau code minier de 2018. Quatre ans plus tard, on n'est pas du tout sorti de l'auberge, car l' Etat peine à recouvrer certains de ses droits à cause d'un flux de faiblesses dont la plus laide de tous est la fraude. 

La fraude, a-t-il insisté, est une espèce de gangrène à la base du coulage des recettes et plusieurs mécanismes de maximisation des recettes prévus dans le code minier battent encore de l'aile en cause , en partie, de la fraude. 

Outre la fraude, Georges Bokundu a également exhorté les sociétés minières congolaises à produire réellement pour pallier à certaines insuffisances.

Présidente du Corps des mandataires en mines et carrières, Dorothée Madiya qui a exposé sur l'évolution de la législation minière congolaise et ses conséquences sur le plan économique, a passé en revue toutes les différentes lois et les conséquences économiques qui en ont découlé à des époques distinctes.

A noter que le secrétaire exécutif du Corps des mandataires en mines et carrières, Constant Mutamba, a au nom de cette structure, condamné l'agression de la RDC par le Rwanda et la complicité d'une certaine communauté internationale.

Topdirect

Partager:
img
Author

Zayake

Finanappreciate your trust greatly Our clients choose dentace ducts because kneer ow we are the best area Awaitingare really.

Post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *