news-details
Société

Rencontre entre Fatshi et la jeunesse : Josué Mangindula dénonce la mauvaise organisation du CNJ



Chargé de mobilisation à   la Ligue des Jeunes de l'UDPS- Funa, membre du groupe des Communicateurs du Chef de l'Etat, Ingénieur Josué Mangindula est, au cours d'un entretien nous accordé ce samedi 03 Décembre, revenu sur la rencontre qui a eu lieu entre le Président de la République Félix Tshisekedi et la jeunesse et a dénoncé le sale jeu de William Mukambila, Président du Conseil National de la Jeunesse. 

"L'organisation était la plus mauvaise qui soit. Les invitations que les gens du Conseil National de la Jeunesse avaient livrées n'avaient servi à rien. C'était une entreprise de désordre bien orchestré  par William Mukambila qui est le Président du CNJ ", a-t-il décrié. 

A la question de savoir, ce que la jeunesse de l'UDPS reproche concrètement, Josué Mangindula s'explique.

" Ce monsieur ( ndlr : William Mukambila)  a créé un désordre indescriptible. Il a sélectionné ses propres intervenants et je crois qu'ils se sont même entendus sur les questions, car je doute qu'il n'en ait pas été au courant. Tous les intervenants, qui semblaient être ses potes, ont sciemment fait fi des acquis de l'administration Félix Tshisekedi. Ils ont parlé comme si le Président de la République n'avait rien fait. La rencontre était retransmise en direct et les effets secondaires des médias sont difficiles à mesurer. William Mukambila avait une seule intention, c'est de faire passer quelque chose de négatif dans l'opinion publique jusqu'à faire de cette rencontre un procès public contre le Chef de l'Etat.  Certains de ses potes qui ont intervenu devant toutes les caméras du monde ont même dit des choses graves telles que nos Ministres étaient une bande d'incompétents et corrompus. C'est tout simplement inadmissible. L'un d'eux va même mentir en disant qu'il pouvait créer des millionnaires en une semaine. Quelle absurdité ", a-t-il déclaré.

Les actions du Président de la République Félix Tshisekedi, a-t-il signifié, "sur la jeunesse sont nombreuses et il fallait lui dire merci en face. Je peux vous citer la gratuité de l'enseignement primaire, la réhabilitation des hommes, la reconstruction des universités dont l'UPN, la création de Trans-Academia qui va dans un futur proche rendre un sacré service aux étudiants, la création de FOGEC géré avec beaucoup de compétences par le DG  Munzemba Kompa et qui alloue de fonds d'investissement aux jeunes. Dois-je encore vous rappeler que les jeunes sont désormais nommés ministres, directeurs généraux et consorts sans le moindre problème. Nous devons nous dire la vérité"

Et de poursuivre : " William Mukambila a profité de peu de pouvoir qu'on lui a laissé pour nous saboter, donnant des invitations aux octogénaires, faire parler ses amis qui n'ont cité aucune action positive du Président de la République. Il n'est pas digne de nous représenter et heureusement que son sale jeu n'a pas marché dans l'opinion publique".

"Cette initiative doit-être capitalisée et nous demandons au Président de la République de faire du 30 Novembre, une journée de la jeunesse. Nous serons aussi contents de le rencontrer le 30 Novembre prochain, peut-être en pleine campagne électorale, mais sans casquette du candidat Président de la République et cette fois- là, l'organisation devra être confiée à une structure autre que le Conseil National de la Jeunesse" , a-t-il déclaré.

SY




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1096 1537 3715 16076 493792 5