news-details
Sports

VL1: intraitable, Vita Club déraille les cheminots de Saint Eloi Lupopo



Il ne restait que lui pour que Vita Club confirme son statut de leader incontestable de la Vodacom Ligue 1 ( 25 points en neuf sorties). C'est fait. Les cheminots de Saint Eloi Lupopo sont tombés (2-1) au stade des Martyrs ce jeudi 15 Décembre.

Après le Dcmp, Maniema Union et le TP Mazembe, Vita Club inflige une défaite aux cheminots de Lubumbashi et prend une option sérieuse pour remporter cette édition du championnat national avec surtout un avantage psychologique sur tous les prétendants au titre qu'il a tous fracassés .

Saint Eloi Lupopo était pourtant le premier à ouvrir le score d'un joli but de Lompala.  Avec une grosse intensité et un rythme soutenu, Lupopo a asphyxié Vita Club pendant la première période et la note aurait été salée n'eût été la maladresse de sa ligne offensive. 

A la seconde mi-temps, Vita Club se métamorphose. Le regista Peter Muntumosi, transparent pendant la première période, hausse son niveau et se met au même diapason avec son compère Merveille Kikasa, toujours très bon. Jacques Temopele impose une puissance physique infernale à la défense des Cheminots. Il règne dans les airs et presse constamment les défenseurs jaune bleu.  On voyait venir l'égalisation de Vita Club malgré les errements du trio arbitral qui aura été faiblissime.

Sur un jeu rapide, Temopele est trouvé à droite. Il se joue de son adversaire et trouve Elie Mpanzu dans l'axe. D'un geste magistral, le " petit" Elie égalise. 

Quelques minutes plus tard, le même Jacques Temopele est trouvé à droite , il centre pour Eric Kabwe, le défenseur de Lupopo devie et marque contre son camp . 

Vita Club l'emporte ( 2-1) au coup de sifflet final.

Notes des joueurs de Vita Club

Temopele (8): l'homme du match. Il a été énorme dans les deux surfaces. C'est un monstre, physiquement impressionnant.

Mpanzu (6): Très intéressant, balle aux pieds. Il doit encore progresser pour hausser son niveau tactique et son travail sans le ballon.

Mbuyi (6): Très intéressant pour ses accélérations, mais son  geste final laisse à désirer.

Kabwe (4): Il n'a pas assez travaillé aujourd'hui. Il était lent dans son cerveau.

Kikasa (7): impressionnant, il n'a jamais baissé pavillon jusqu'à son remplacement

Muntumosi (6): transparent pendant la première période, monstrueux à la seconde mi-temps.

Ebunga (6): le capitaine vert et noir tient toujours la dragée haute 

Mangoba (5): Son jeu offensif est de plus en plus défectueux

Varel (6) et Mfingi (6): Ils ont été bons.

 Sofiane Ouedrago (5): Il ne pouvait logiquement rien faire sur le somptueux but de Lompala, mais il demeure moins autoritaire sur la ligne et moins rapide au sol.

Topdirect




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
199 855 4892 21161 525900 8