Nord-Kivu : la Monusco condamne l'offensive militaire du M23 dans le Masisi à la base de 450 nouveaux déplacés


Dans un tweet publié le jeudi 26 Janvier dernier, la Monusco dit condamner la nouvelle offensive du M23 dans le territoire de Masisi dans la province du Nord-Kivu.

"La Monusco condamne l'offensive militaire du M23 dans le territoire de Masisi où des affrontements ont lieu en ce moment. 450 personnes parmi lesquelles femmes et enfants, forcées de se déplacer, ont trouvé refuge dans et autour de la base de la Monusco à Kitchanga ", a écrit la Monusco.

Selon plusieurs sources, corroborées par une vidéo diffusée par les terroristes eux-mêmes, la cité de Kitchanga est de nouveau sous contrôle des terroristes du M23. Les groupes d'auto défense locaux auraient déclenché la reconquête hier depuis 20 heures .

La société civile signale aussi la présence de nouvelles colonnes des militaires Rwandais débordant Kishishe et Bambo et se préparaient à lancer de nouvelles attaques. 

Tebo Dia Mase

Partager:
img
Author

Zayake

Finanappreciate your trust greatly Our clients choose dentace ducts because kneer ow we are the best area Awaitingare really.

Post a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *