news-details
Sports

Impaiement des joueurs, Gloire Nzungu abandonné: Vita Club a-t-il fait faillite ?



L' Association Sportive Vita Club traverse une période très dure,  voilée par les performances, à trompe-l'oeil,  réalisées en championnat national. 

Plusieurs sources dont le Journaliste d'investigation Eddy Kanku parlent de cumul d' arriérés de salaires des joueurs estimés à quatre mois.

L'ambiance est morose au sein du club vert noir et les joueurs sont de plus en plus démotivés tant que la gestion du Club demeure calamiteuse. 

Blessé au tendon d'Achille, lors d'une séance d'entraînement avec son équipe, le défenseur central vert noir Gloire Nzungu Mafwana, ancien de FC Renaissance, est abandonné à son triste sort.  Impayé comme ses coéquipiers, très souffrant, il ne voit à quel saint se vouer pour se faire soigner tant que le sabotage semble avoir atteint son paroxysme. Neuf cents dollars US seraient suffisants pour qu'il subisse une opération chirurgicale. Hélas, Vita Club n'aurait plus rien pour s'assumer financièrement. Scandaleux ! 

Avec une voix quasi alarmante, Gloire Nzungu semble exprimer son ras-le-bol dans un audio qui circule dans les réseaux sociaux.

 " Chers dirigeants, je suis votre fils. Je souffre terriblement. Veuillez m'aider. Je ne connais que le football. Pensez aussi à ma carrière. Veuillez me prendre en charge. Je suis sous contrat avec vous (...)", s'est-il exprimé dans une voix dénotant toutes les souffrances qu'il endure. 

Le cas Nzungu Mafwana démobilise les troupes. Quel est ce joueur qui voudrait aller au charbon, se blesser et se faire abandonner ? Terrible ! 

Vita Club n'a plus de moyens pour jouer sa survie à long terme et tous les signaux sont au rouge. Ce prestigieux Club est en train de perdre ses lettres de noblesse. 

Même quand Vita Club voyage, selon plusieurs indiscrétions au sein des joueurs, c'est dans des hôtels de fortune que l'équipe est logée comme ils en ont vécu, selon les confidences d'un joueur, au Bénin où ils ont moisi, selon sa propre expression,  dans un hôtel de " Kalamu". 

En plus de cela, Vita Club est en voie de perdre Marouf Chakei, l'un de ses meilleurs joueurs après le départ, très amer dans les milieux vert noir de Simon Omossola. Le togolais aurait même séché les entraînements, selon le Journaliste d'investigation Eddy Kanku et " voudrait voir clair". 

Avec plus de dix joueurs étrangers, les sanctions sur ces aventures financières ne sont pas très loin et Vita Club marche bel et bien sur les traces puantes de Dcmp. 

D'ailleurs, un dossier serait pendant au TAS. Il s'agirait d'un joueur qui avait signé un contrat en bonne et due forme, la saison passée avec Vita Club, mais qui avait été écarté par le staff technique. Aujourd'hui, il réclamerait ses indemnités. Nous y reviendrons prochainement avec de plus amples détails. 

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1189 1537 3808 16169 493885 6