news-details
Société

RDC : le pape appelle les religieux à vaincre la médiocrité spirituelle, le confort mondain et la superficialité



Lors de sa rencontre avec les corps consacrés de la RDC, le jeudi 02 Février à la Cathédrale Notre Dame,  le Pape François a exhorté les religieux à vaincre la médiocrité spirituelle, le confort mondain et la superficialité. 

"Pour vivre notre vocation,  nous avons touours des défis à affronter, des tentations à vaincre : la médiocrité spirituelle, le confort mondain et la superficialité", a-t-il déclaré. 

Et de poursuivre : " Au lieu de servir l’Evangile , nous nous soucions de gérer les finances et quelques affaires avantageuses pour nous", a-t-il exhorté avant d'ajouter :" Que ce vice que nous voudrions éradiquer chez les autres et dans la société ne se trouvent jamais enraciner en nous". 

"Le deuxième défi est celui de vaincre la tentation du confort mondain, d’une vie confortable dans laquelle on règle plus ou moins toutes les choses en avançant par inertie, recherchant notre confort et en nous traînant sans enthousiasme. Mais on perd de cette façon le cœur de la mission qui est de sortir des territoires du moi pour aller vers les frères et les sœurs, en exerçant, au nom de Dieu, l’art de la proximité(...)", a-t-il déclaré. 

 Et d'ajouter :" Il est triste de se replier sur soi-même en devenant de froids bureaucrates de l’esprit. Alors, au lieu de servir l’Évangile, nous nous soucions de gérer les finances et de mener à bien quelques affaires avantageuses pour nous. C’est un scandale quand cela arrive dans la vie d’un prêtre ou d’un religieux, qui devraient au contraire être des modèles de sobriété et de liberté intérieure".

Qu’il est beau, a-t-il renchéri,  en revanche de rester transparent dans les intentions et libéré des compromis avec l’argent, en embrassant avec joie la pauvreté évangélique et en travaillant aux côtés des pauvres ! Et qu’il est beau de rayonner en vivant le célibat comme signe de disponibilité complète au Royaume de Dieu ! Que ces vices, que nous voudrions éradiquer chez les autres et dans la société, ne se trouvent jamais enracinés en nous. S’il vous plaît, faisons attention au confort mondain.

Plusieurs fidèles catholiques se demandent toujours pourquoi certains sacrements (dont deux sacrements d'initiation chrétienne, à savoir : le baptême et la confirmation en plus du mariage) sont toujours payants dans toutes les paroisses de l'Archidiocèse de Kinshasa. 

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
87 536 3339 623 456613 7