news-details
Actualités

Nord-Kivu : des morts et des dégâts matériels enregistrés lors des échauffourées entre la Monusco et la population



La Monusco a, dans un communiqué publié le mardi 07 Février dernier, déploré la mort de trois manifestants qui se sont attaqués à son convoi soupçonné d'être de mèche avec les terroristes du M23.

 "La Monusco déplore la mort de trois manifestants durant l’attaque violente de son convoi ce mardi en début de soirée vers Munigi. Les casques bleus revenaient d’une mission de ravitaillement à Kiwanja et se rendaient à Goma accompagnés des FARDC. A 2 km de Munigi, ils ont été assaillis par des manifestants qui, auparavant, avaient barricadé la route avec des grosses pierres, obligeant ainsi le convoi à s’immobiliser. Dans la foulée, les assaillants ont mis le feu sur quatre camions du convoi avant de subtiliser leur cargaison. Trois personnes ont malheureusement perdu la vie durant les échauffourées, tandis que les casques bleus et les FARDC tentaient de protéger le convoi. Une enquête conjointe avec les autorités congolaises permettra de déterminer les circonstances de ces décès regrettables”, lit-on dans ce communiqué. 

Les  manifestants  brandissent des pièces d'armes sophistiquées trouvées dans les véhicules de la Monusco avec des documents de COMESA et  soupçonnent un appui militaire de la Monusco aux terroristes du M23 qui écument une partie du Nord-Kivu.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
236 855 4929 21198 525937 5