news-details
Politique

Tête-à-tête DYPRO-CNSA: pas de dialogue ayant pour finalité le torpillage du processus électoral (Position de la DYPRO)



Le mardi 7 février aux alentours de 14h, une délégation du bureau politique de la Dynamique Progressiste Révolutionnaire (DYPRO) a été reçu par le président du conseil national de suivi de l'accord(CNSA), coordonnée par Joseph Olenghankoy pour une évaluation globale de l’actualité politique de l’heure.

La délégation de la DYPRO conduite par son président national Me. Constant Mutamba a échangé avec le numéro 1 du CNSA autour du processus électoral dominé par l’actualisation du fichier électoral, la guerre à l’Est du pays avec le groupe rebelle pro-rwandais du M-23.

La DYPRO a dans son mémo, plaidé pour l'organisation des élections crédibles , apaisées et transparentes dans le délais constitutionnel. Elle a rappelé par ailleurs qu'elle ne trouve aucune opportunité pour qu'il ait dialogue autour de la question sur recomposition de la CENI, car celui-ci  aurait pour objectif de torpillé le processus Électoral en cours.

Sur la question sécuritaire, la Dypro engage l'autorité du CNSA à :

1. Saisir le Président de la République, Chef de l'État sur l'urgence de nous (RDC) retirer immédiatement de la Communauté des États de l'Afrique de l'Est EAC.

2. Saisir le Gouvernement de la République sur l'obligation de tenir dorénavant tous les pourparlers de paix à Kinshasa, étant donné que l'existence même de l'EAC semble concoctée uniquement autour des richesses de la RDC.

Michael B.R




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1092 1537 3711 16072 493788 4