news-details
Politique

Kikwit : Nouvel Elan dénonce la dictature de l'Union sacrée qui empêche la tenue de l'université populaire de son leader Adolphe Muzito



Le parti politique Nouvel Elan d'Adolphe Muzito dit condamner le recours à des pratiques surannées et restaurées par l'Union sacrée de Félix Tshisekedi visant à museler les opposants.

"Après avoir empêché les militants de Nouvel Elan d'accueillir Triomphalement leur leader, SEM Adolphe Muzito, le pouvoir en place vient d'interdire la tenue de l'université populaire prévue pour ce mercredi 22 Février dans l'amphithéâtre de l'Université de Kikwit", a déclaré la cellule de communication de l'ancien premier ministre qui dénonce la restauration, par l'union sacrée, des pratiques surannées.

Et de poursuivre : " Cette rencontre avec les intellectuels et les membres de la Société Civile était autorisée par le Recteur de cette Université, Abbé Kapumba. Malheureusement, ce dernier a reçu instruction du maire de la ville de ne pas autoriser cette rencontre. Ce genre de pratiques reculent davantage notre pays".

"Ce que le maire de la ville oublie, c'est que cette salle a été construite par l'ancien Premier Ministre Adolphe Muzito. Quelle ironie du sort !", a regretté la Cellcom. 

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
156 1327 4102 16463 494179 5