news-details
Politique

RDC : le CNSA refuse de disparaitre et exige la tenue de la tripartite Gouvernement, CNSA et CENI pour corriger le processus électoral en cours



Le Président du Conseil National de Suivi de l'Accord et du Processus électoral ( CNSA) a, à l'issue de la réunion ordinaire du 28 Février dernier, appelé le gouvernement à reprendre la tripartite Gouvernement, CNSA et CENI pour corriger le processus électoral en cours.

Alors que l'opinion nationale s'interroge sur l'importance de cette institution créée dans le contexte de la crise électorale de 2016 pour assurer une espèce de supervision de l'accord  de la Saint Sylvestre et du processus électoral, à priori, celui de 2018, le Président de cette institution Joseph Olengankoy, un chevronné de la politique, s'accroche et tente de justifier l'existence de cette institution dont on ne semble plus comprendre sa raison d'être. 

Notant les problèmes rencontrés dans le processus électoral, le CNSA appelle le gouvernement à reprendre la tenue de la tripartite Gouvernement- CNSA- CENI pour tenter de corriger ce processus électoral conformément à l’article 6 point 2 de la Loi organique n° 18/023 du 13 novembre portant institution, organisation et fonctionnement du CNSA.

"Après débats et délibérations, le CNSA tient à informer l’opinion tant nationale qu’internationale qu’étant donné que la primeur est réservée au Président de la République, Chef de l’Etat, le CNSA communiquera dans les prochains jours par un point de presse le contenu de ce rapport. S’agissant de la situation humanitaire principalement dans les provinces de l’Ituri et du Nord-Kivu, tout en exprimant sa solidarité aux compatriotes victimes injustes des atrocités dues à l’agression de la République Démocratique du Congo par le Rwanda à travers le M23 et d’autres mouvements rebelles", lit-on dans le compte-rendu du CNSA.

Et de poursuivre :

 "Le CNSA recommande au Gouvernement de la République de renforcer davantage l’aide humanitaire au profit des déplacés internes de l’Ituri et du Nord-Kivu. D’accompagner les humanitaires en les sécurisant et en leur accordant des facilités pour l’accomplissement de leurs missions", a-t-il recommandé.

Malgré la baisse quasi totale de son influence dans l'opposition nationale, le CNSA, accroché à son acte de naissance non encore abrogé, essaie de légitimer son existence.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
238 204 442 7650 293075 3