news-details
Politique

Nord-Kivu : "ces gens qui violent nos mamans, pillent et nous tuent n'auront plus de place dans l'armée ni dans les institutions ( Edouard Kiove, député national)



Intervenant dans un débat sur la situation sécuritaire dans la province du Nord-Kivu,  le député national , élu de Lubero, Edouard Kiove Kola a émis le vœu de ne plus voir ces " gens" dans les institutions de la République, surtout dans l'armée.

"Nous avons toujours été clairs avec ces jeunes délinquants opérant dans les groupes armés hostiles à la population. Tous ceux qui se hasardent à tourner leurs canons à nos populations doivent oublier d'intégrer nos forces de sécurité", a-t-il déclaré.

Ces jeunes gens qui ont choisi le terrorisme, a-t-il renchéri, en revenant violer nos mamans, nous tuer, nous piller ne peuvent  plus intégrer nos forces de sécurité. Nous nous opposerons toujours à  une telle velléité. Heureusement, d'ailleurs  que l'assemblée nationale a verrouillé cela.

Pour ce notable du Nord-Kivu, les négociations avec les groupes armés d'obédience Rwandaise comme le M23 ne servent plus à rien. Le Rwanda est un Etat - Ennemi. S'il faut négocier, autant le faire avec les pays, acheteurs des minérais et tireurs de ficelles pour qu'ils viennent directement acheter des minerais chez nous en respectant les lois qui régissent nos pays. 

"Je suis parmi ceux qui ont toujours dit haut et fort que nous devons reformuler la manière de voir les choses notamment dans l'armée. Il nous faut immédiatement amorcer la réforme de l'armée pour écarter les brebis galeuses qui ont surtout intégré l' armée par la fenêtre. Il faut assainir l'armée et procéder aux nouveaux recrutements bien fignolés de seuls fils et filles congolais et épris incontestablement du patriotisme pour faire respecter notre pays en protégeant sans complaisance ses frontières", a-t-il déclaré.

Nous avons besoin, a-t-il daigné répéter, d'une " armée des patriotes " à qui l'on doit doter tous les matériels militaires possibles pour protéger notre pays face aux aventures et à la boulimie de nos voisins.

"Ça toujours été le point de vue de l'honorable Édouard Kiove Kola et je ne changerai jamais. Il nous faut une armée impitoyable. Je suis pour la dignité de notre pays, pour l'honneur de notre pays. Nous ne pouvons pas nous humilier devant les terroristes. C'est cela ma position contrairement à certains " malades sociaux" qui disent n'importe quoi dans les réseaux sociaux et qui devaient être pris en charge par des centres psychiatriques pour être soignés ", a-t-il signifié.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
309 485 4105 17931 453057 6