news-details
Actualités

Fatshi aux membres du Conseil de sécurité de l'ONU :" Bienvenue au Congo, pays agressé"



Le Président de la République, Félix Tshisekedi a appelé, le vendredi 10 Mars dernier,  le Conseil de sécurité de l'ONU , à travers ses membres en visite en RDC de prendre sa responsabilité face à l'agression dont la RDC est victime.

Aux termes des contacts qu'ils ont eu durant la journée de vendredi 10 mars avec différents acteurs étatiques et non étatiques de la RDC, la délégation du Conseil de Sécurité des Nations-Unies est été reçue en audience à la Cité de l'UA par le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.

C'est à 19h30 locales que l'entretien entre le Chef de l'Etat et le groupe de 15  ambassadeurs représentant les 5 membres permanents  et 10 membres non permanents du Conseil de sécurité de l'ONU ainsi que la Cheffe de la Monusco, Mme Bintu Keita, a démarré.

" Bienvenue au Congo pays agressé", leur a lancé le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, après avoir serré la main de chacun des membres de la délégation .

Cette formule choc a donné le ton d'un discours franc et direct de la part du Président Félix Tshisekedi à l'égard des membres du Conseil de sécurité de l'ONU. Le Chef de l'État les a interpellés en tant que garants du droit international qui est bafoué par le Rwanda, pays agresseur de la RDC.

En effet, l'agression avérée de la RDC par le Rwanda via les terroristes du M-23 constitue une violation flagrante du droit international et de la charte de l'Union africaine.

Le Chef de l'État était entouré d'une forte équipe constituée entre autre du VPM des Affaires Étrangères, Christophe Lutundula, de son directeur de cabinet Guylain Nyembo et plusieurs conseillers et autres collaborateurs.

A l'issue de cette rencontre, la délégation onusienne a tenu un point de presse durant lequel les porte-paroles du Conseil de sécurité de L'ONU ont tenu à rappeler qu'ils sont venus pour témoigner leur soutien à la RDC, qu'ils condamnent toute violation de la souveraineté du Congo et qu'ils font tout pour rétablir la paix et la stabilité à l'Est de la RDC. 

Ce samedi matin,.la délégation du Conseil de sécurité de l'ONU se rendra à Goma pour constater sur le terrain la réalité des conséquences de l'agression rwandaise contre la RDC au travers du désastre humanitaire causé aux populations civiles congolaises.

Lors de la conférence de presse tenue à la cité de l'union africaine dans la soirée, De Rivière, un des membres du Conseil de sécurité de l'ONU, a déclaré qu' " il était établi que le M23 était un mouvement qui est soutenu de l'extérieur et le Rwanda paraissait directement impliqué sur le territoire de la RDC".

Topdirect avec la Cellcom de la Présidence




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
332 485 4128 17954 453080 5