news-details
Justice

Contrat sino-congolais : les auteurs de la surfacturation dans le collimateur de la Justice



Le parquet général près la cour d'appel de Kinshasa/ Gombe a émis, le 09 Mars dernier, une réquisition d'information au Chef de service de l'IGF et au directeur général de BTC aux fins de designer des inspecteurs des Finances et des experts de leurs services respectifs pour procéder avec le concours de quelques inspecteurs judiciaires et d'autres services à l'enquête sur la surfacturation des réalisations liées au contrat sino-congolais.

"Les éléments en ma possession font état des cas de surfacturation des travaux d’infrastructures réalisés dans le cadre de la Convention de collaboration du 22 avril 2008 du ‘’contrat chinois’’ entre la République démocratique du Congo et le Groupement d’Entreprises chinoises ‘’GEC’’, d’achèvement des travaux pourtant totalement financés et d’inexécution des travaux déjà financés",  lit-on dans cette réquisition d’information du procureur général Robert Kumbu Phanzi.

Tous ces services auront pour mission  de descendre au siège de SICOMINES et obtenir toutes les preuves de paiement; établir et évaluer tous les cas de surfacturation ; établir et déterminer toutes les responsabilités individuelles dans la surfacturation et détournement présumé des deniers publics , etc.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1166 1537 3785 16146 493862 7