news-details
Économie

RDC : un inventeur propose la numérisation du paiement de la vignette pour maximiser les recettes


Les différentes provinces de la RDC ont désormais la possibilité de maximiser leurs recettes dues à l'impôt des véhicules communément appelé vignette. 

Me Baby, Akwamba, qui est le géniteur de cette idée, a reçu deux brevets d'invention du ministre de l'industrie dont le premier porte sur la Numérisation du Paiement de la Vignette intégrée à la Taxe sur la pollution des véhicules, et le second sur les procédés de recouvrement forcé du paiement de la Vignette dénommé « Tiii Okofuta Vignette ». Si le projet part d'abord de Kinshasa, il peut tout de même être transporté dans toutes les provinces de la RDC pour le même objectif. 

L'inventeur a fait part de ses deux brevets au ministre du numérique dont nous sommes tombé sur une copie d'accusé de réception ce 28 juin. 

Dans sa correspondance au ministre du Numérique, l'inventeur explique plusieurs avantages de cette solution notamment la suppression de l'impression des vignettes autocollantes sur les véhicules; la maximisation des recettes publiques: la transparence de la chaine fiscale, frein à la fraude; le paiement par tous de la vignette; la rupture avec le déplacement des assujettis; la promotion de la culture fiscale. 

"Aussi, ces inventions apportent la solution à la stricte observance de la réglementation pour la délivrance des plaques d'immatriculation de l'administration Publique", a-t-il insisté.

Un coup de génie 

Certaines indiscrétions au sein de la Direction générale des recettes de Kinshasa renseignent depuis des années que plus ou moins 50% de véhicules à Kinshasa n'achètent pas la vignette. Pour échapper à cette contrainte, plusieurs propriétaires des véhicules quitté la maison avant 6h pour ne pas rencontrer les agents de recouvrement et une fois le véhicule garé à destination, il ne rentre que quand les agents de recouvrement bouclent leur travail dans la soirée. Et ce, durant toute la période de campagne de recouvrement. Certaines catégories de propriétaires ne paient carrément pas parce que ne pouvant pas être interpellés par les agents de la DGRK ou policiers. Parmi eux, des membres du gouvernement et leurs épouses, des parlementaires, des magistrats...Et c'est une fortune qui échappe aux caisses de l'Etat. 

Pour contrer cette malice et maximiser les recettes, la campagne "Tiii okofuta vignette" prévoit notamment l'assouplissement du mécanisme de paiement c'est-à-dire par mobile money, un contrôle permanent des véhicules en stationnement. Pour un agent de la DGRK, ayant requis l'anonymat, cette invention est un coup de génie et pourrait permettre à la ville de Kinshasa de récupérer de grosses sommes qui lui échappent. Me Baby Akwamba a promis de faire une présentation officiellement dans les prochains jours pour expliquer en long et en large ses idées. 

L'inventeur Me Baby Akwamba est avocat de profession et actuellement DGA ai de l'Agence pour la promotion des classes moyennes, secteur des PME. Il est aussi mandataire en propriété industrielle, breveté du Collège de Hautes Etudes de Stratégie et de Défense (CHESD). Il fut DGA de l'Autorité de Régulation du secteur de l'électricité (ARE) des sa création et plusieurs fois conseiller des ministres. Il est aussi président et initiateur de "un Congo Nouveau pour Tous ( CNT) Asbl", structure avec laquelle il a lancé la campagne de civisme fiscal dénommée "Bakonzi ya boye nde tozoluka".

Casimir MBIYAVANGA




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
491 855 5184 21453 526192 11