news-details
Société

63 ans après l'indépendance de la RDC : "le développement de notre pays passe par le paiement des impôts" (Tribune)


La seule issue pour moi...le développement de notre pays passe par le paiement des impôts. Les efforts sont menés dans ce sens notamment par le Gouvernement. C'est ici le lieu de souligner que cette matière a un lien direct avec la mentalité de la population. Quelle est la mentalité congolaise en ce qui concerne le paiement des impôts? Parmi les recommandations...le Gouvernement est invité à associer, pour une meilleure prise de conscience, les acteurs de la société civile évoluant dans le domaine du Civisme Fiscal.

Si le Président de la République, en 2021, a donné sa position claire en présence des dirigeants de notre pays, quelle est la lecture de la population quant à ce ? Autant nous pouvons nous investir pour l'organisation des élections, des référendums, des conférences et colloques, réfléchissons sur comment nous pouvons intégrer  et promouvoir la culture fiscale dans notre pays. 

"Un Congo Nouveau pour Tous", mon association, a commencé déjà à mener cette réflexion dans un cadre restreint et ce qui lui a valu la nécessité d'approcher le département de sociologie de l'Unikin pour son avis sur la question. Il en résulte 2 axes majeurs à considérer : la non exemplarité de nos dirigeants et l'opacité et la non transparence de l'administration fiscale justifiée notamment par la non publicité des statistiques des recettes récoltées.( Lire Mathieu 14: 17-20. Les disciples de Jésus ont compté les 2 poissons et 5 pains. Après la multiplication...tous mangèrent et le reste a été affecté...Tel est le modèle de transparence et de redevabilité.

Notre lettre adressée à la DGRK n'est pas pour gêner ou perturber mais nous encourageons. Tant que le Directeur Général le fera - je mets ma main à couper - il sera lui-même étonné du succès de son mandat. La DGI devra en faire autant parce que convaincu que le succès des assignations dont fait mention cette régie financière peut être si pas aléatoire sinon fantaisiste. 

Ma démarche est républicaine. Je prends 2 métiers ou professions réglementées en RDC : les avocats et les journalistes. Les journalistes qui nous accompagnent dans la campagne sur le civisme fiscal perçoivent de mon association des frais généralement quelconques. J'ai posé la question à l'un d'entre eux s'il paie ses impôts. Il a ri..."Boma moto vieux na nga" (Ndlr : Tourne cette page mon vieux). Les avocats de la RDC. Savez-vous le nombre à ce jour? Chaque jour qui passent, des avocats perçoivent des honoraires mais ne paient pas la TVA...C'est un manque à gagner énorme.
Celui qui ne paie pas ses impôts ne contrôle pas l'administration fiscale. Tant que le congolais ne paiera pas ses impôts, tant que nous n'avons pas mis en œuvre des mécanismes contraignants (le caractère obligatoire de l'impôt), notre pays ne se développera pas.  Tout sera provisoire et feu de paille.

L'une de premières ressources financières dans un État moderne c'est l'impôt.
Imaginez déjà que notre loi électorale n'exige pas la présentation de l'attestation fiscale comme une des conditions d'éligibilité aux élections...Mon Association a compris la pertinence et encourage aujourd'hui la population à ne pas être séduite par les déclarations des candidats. On se connaît parce que nous vivons ensemble.

 "Les amis de...", "maman sociale"...C'est de la flatterie et après les élections, ils partent. Il appartient à l'Etat aux dirigeants de demain de réviser cette loi pour intégrer cette valeur républicaine. De petits pays en Afrique sont rigoureux en cette matière et ont consacré dans leur loi électorale cette exigence fiscale car la notion du citoyen est intimement liée à l'impôt.  Savez-vous que certains agents et cadres de la DGI ne paient pas leur Impôt foncier? Impôt sur le revenu locatif? Des députés, des mandataires, des ministres, des généraux, des magistrats... bref, ces choses ne les concernent pas. On se moque de qui? 

Les efforts du gouvernement d'aujourd'hui risquent d'être vains tant que nous n'aurons pas compris la pertinence de cette valeur qu'est le paiement des impôts... J'ai loué l'acte posé par notre gouverneur de la ville (Kinshasa) qui a voulu prêché par l'exemple en payant ses différents impôts dus à la ville cette année-là... Quelle a été la suite? A-t-il payé pour l'année suivante ? Ses ministres ont suivi ce bel exemple? 

Je rêve, un jour, lors de la réunion du conseil des ministres sous la présidence du Premier citoyen du pays, que ce dernier exige la présentation des preuves de l'impôt foncier, vignette... avant l'accès à la salle. C'est ridicule mais ça vaudrait ça. Le gouverneur devra en faire autant. Le Président laissera des traces indélébiles pour les générations futures. Ne cajolons plus.

En résolvant de basculer la RDC à l'ère du numérique, les belles motivations de son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l'Etat et l'ensemble du Gouvernement sont claires et rassurent...Soyons davantage attentifs aux innovations numériques qui seront nées pour le développement de notre pays. Les premières d'entre elles sont les 2 inventions que je viens d'offrir au pays...vignettes...les régies financières provinciales verront leur recettes se multiplier.
Mboka n'a biso ekobonga (Ndlr : notre pays va se développer)

Nous regrettons cependant le non accompagnement du Gouvernement...de la DGI et de la DGRK des initiatives que nous menons parce que ceci nous prend à cœur. Nous faisons ce que nous pouvons. L'impôt tire son origine de la bible. Même Dieu est d'accord avec nous. Nous invitons nos concitoyens à nous approcher pour mener à bien ce combat républicain. Ne voyons plus les années passées 63 ans de l'indépendance. Voyons plutôt  ce que nous devons faire pour aujourd'hui et demain. Esaie 43: 18-19.

Me Baby Akwamba 
Président de "Un Congo nouveau pour Tous ASBL"



Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1090 1537 3709 16070 493786 13