news-details
Politique

IXes Jeux de la Francophonie : Patrick Muyaya dresse un bilan positif



Après les 9es jeux de la francophonie, organisés du 28 juillet au 6 août à Kinshasa, Patrick Muyaya, ministre congolais des médias et porte-parole du gouvernement dresse un bilan positif. Il l'a dressé au cours d'une émission spéciale organisée ce mercredi 09 août par Jean Marie Kassamba et diffusée sur les ondes de télé 50.

Le ministre des médias a affirmé que la tenue de ces jeux était une opportunité permettant à la RDC de démonstrer de quoi elle capable afin de faire cesser le prisme dont elle faisait l'objet.

Le ministre Muyaya a aussi rappelé la confiance que le garant de la nation avait placée au gouvernement avant et pendant ces jeux. Chose qui aurait contribué à la réussite des IXÈME jeux de la francophonie.

"La première méthode non conventionnelles, c'est bien la foi, le président de la République a cru. Il faut le rappeler que c'est en 2019 que le Congo a fait le choix d'organiser ces jeux, parce qu'il y a le Canada qui s'était désisté et la RDC a pris cet engagement, et nous l'avons ténu bien que malheureusement le Congo est regardé sous les prismes. On ne regarde pas le pays sur ce que nous valons vraiment. A travers les jeux de la francophonie, on a voulu démontrer ce que nous sommes en réalité. J'entends les gens parler de miracle congolais, c'est parce qu'ils n'y avaient pas cru. Nous, nous avons un homme qui avait cru, le président et nous avons cru dans sa suite et avec lui. Nous avons travaillé pour rendre possible ce rêve", a-t-il soulevé.

Le ministre des médias a par la suite prescrit les dimensions que la tenue de ces jeux représentaient pour l'ensemble de la population.

" La tenue de ces jeux avait pour nous plusieurs dimensions. Il y avait justement la dimension de cette réponse en terme d'ambition parce que depuis que le président de la République est à la tête du pays, la diplomatie est l'un des points sur lesquels il a concentré le plus d'énergies. Vous ne pouvez pas être le congo avec tout ce que nous représentons comme possession géostratégique, tout ce que nous avons comme ressources, et, ne pas être là où les grandes décisions se prennent. Et donc, par ces jeux, nous avons voulu montrer de plein pieds que nous étions de retour dans ce grand monde diplomatique à plusieurs enjeux", a-t-il laissé entendre.

Et de poursuivre :"nous avons voulu surtout en interne donner une réponse. Je ne sais pas moi si vous avez vu mais pour moi l'image la plus émouvante de ces jeux, c'est lorsque le président va rencontrer les léopards basket dames dans les vestiaires en les applaudissant, bien qu'elles avaient perdu de trois points d'écart.

Pour clore, le ministre des médias a soulevé que les jeux de la francophonie n'étaient qu'une étape à franchir, et que  les gouvernements a beaucoup des défis à relever, dont la situation épouvantable de guerres qui se vit dans l'Est du pays. À en croire Patrick Muyaya, les membres du gouvernement suivent de très près cette insécurité qui endeuille plusieurs familles.

Israël Mboma




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
1079 1537 3698 16059 493775 13