news-details
Justice

Justice : JM Kabund ne s'en est pas sorti, il est condamné à 7 ans de servitude pénale



La Cour de Cassation siégeant en premier et dernier ressort vient de condamner, ce mercredi 13 Septembre,  le député national Jean-Marc Kabund - A- Kabund à 7 ans de servitude pénale.

Le député national et ancien Président ad intérim de l'UDPS, le parti politique présidentiel, était poursuivi pour " Outrage au Chef de l'Etat, propagation de faux bruits pour soulever la population et outrage aux institutions de la République.

Dernier secrétaire général de l'UDPS nommé par Etienne Tshisekedi, Jean-Marc Kabund a été sur tous les fronts politiques pour faire triompher son ancien parti  l'UDPS jusqu'en 2022 où il a rejoint l'opposition après avoir été radié du parti présidentiel et avoir démissionné de son poste de premier vice-président de l'Assemblée nationale.

Lors de sa première sortie médiatique comme nouvel opposant du parti politique l'UDPS, pour lequel il semblait avoir tout donné, Jean - Marc Kabund avait fustigé " l'incompétence notoire, l'absence de vision claire et la mégestion institutionnalisée, caractérisée par l'insouciance, l'irresponsabilité, la jouissance et la prédation au sommet de l'État".

Le Président du parti politique " Alliance pour le Changement " , Jean-Marc Kabund fait partie des cadres du cercle restreint de Félix Tshisekedi ayant eu des ennuis judiciaires après Vital Kamerhe,  François Beya ( ancien conseiller spécial en matière de sécurité) et Bifor Biselele ( ancien conseiller privé du chef, récemment acquitté) ou encore Vidye Tshimanga ( ancien conseiller stratégique de Félix Tshisekedi).

Saint Yannick ZAYAKENE




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
94 536 3346 630 456620 4