news-details
Justice

Arrestation de Stanis Bujakera : Rajec dénonce une action tentant à " criminaliser" le métier des Journalistes en RDC



Dans une déclaration faite ce mercredi 13 Septembre, le Rassemblement des Journalistes pour l'Emergence du Congo ( Rajec) a dénoncé l'arrestation de Stanislas Bujakera, journaliste à Actualités.cd, Reuters et Jeune Afrique, qu'il qualifie d'une action tentant à criminaliser le métier des Journalistes en RDC.

"Cette affaire infligée à cet infatigable chasseur d'informations Bujakera qui n'hésite pas à abandonner épouse et enfants, est une tragique illustration de la chasse aux sorcières lancée contre les journalistes que nous sommes. Cela s'avère comme une honte que soit pendant cette période historique que traverse notre pays, les journalistes professionnels, et les médias indépendants subissent un harcèlement et une marginalisation continus, les rédactions contraintes de fermer. Nous dénonçons les poursuites dont les journalistes sont actuellement victimes dans notre pays, et qui constituent une tentative autocratique de réduire au silence toutes les voix dissonantes et d’empêcher les journalistes indépendants de mener leur activité", a fustigé Rajec dans un extrait  sélectionné par  nos confrères d' Actualités.cd

Le Rajec qui dénonce une méthode liberticide promet de protester dans la rue si Stanis Bujakera n'est pas libéré .

Placé sous mandat d'arrêt provisoire, le confrère Stanis Bujakera sera jugé incessamment pour diffusion de fausses informations et propagation de faux bruits pour un article mettant en cause le Département des Renseignements Militaires( ex Demiap) dans l'assassinat du député national Chérubin Okende.

Saint Yannick ZAYAKENE




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
304 485 4100 17926 453052 5