news-details
Politique

Lubumbashi : Devant une foule immense, Félix Tshisekedi appelle la population à rejeter ceux qui promeuvent le tribalisme



Le Président de la République et candidat à sa propre succession, Félix Tshisekedi a drainé un monde fou, le mardi 05 décembre dernier à Lubumbashi et il a appelé la population Katangaise à bannir le discours tribal.

Après le show du gouverneur Jacques Kiabula et celui du Premier Ministre, Sama Lukonde dont on a découvert le talent d'animateur caché dans sa taciturnité quasi légendaire, le candidat Félix Tshisekedi a pris la parole avec un discours ressemblant globalement à celui d'un Chef d'Etat. 

"Tout celui qui va agiter la fibre tribale me trouvera sur son passage", a-t-il martelé après avoir expliqué les conséquences du tribalisme. " Jeunes et vieux, rejetez toute personne qui vous incite au tribalisme. Le Congo est un. Vitre tribu, c'est le Congo et tout congolais est chez lui partout au Congo", a-t-il insisté.

Encenssant Jacques Kiabula et Fifi Masuka, Félix Tshisekedi en a profité pour glisser un tacle impressionnant à Moïse Katumbi.

"Je félicite le gouverneur Jacques Kiabula et Fifi Masuka qui sont restés dans la ligne directrice de ma politique. Ils n'ont pas construit des stades pour eux-mêmes. Ils n'ont pas créé des entreprises de transport pour faire disparaitre la SNCC. Ils font tout pour vous et non pour eux-mêmes.  Ils ont fait ce que certaines personnes qui veulent nous donner des leçons n'ont jamais fait ( ndlr : allusion faite à Moïse Katumbi)", a-t-il déclaré.

Après avoir passé en revue les acquis relevant de son bilan à conserver, Félix Tshisekedi est revenu indirectement sur Moïse Katumbi qui serait un candidat des étrangers.

"Nos frères et sœurs à l'EST sont tués par les ennemis de notre République.  Depuis 2022, j'ai changé de ton face à ces massacres. J'ai dit au premier de ces ennemis, Paul Kagame, d' arrêter ses bêtises. Nous sommes en guerre et nous ne céderons rien à l'ennemi. Profitant des élections, les ennemis de notre pays ont fabriqué leurs candidats pour perpétuer leurs aventures. Ils passeront par ici, parleront en swahili ici, diront qu'ils sont des leaders du Katanga, ne les suivez pas, car ils roulent pour nos adversaires, ceux qui tuent, pillent, massacrent nos frères à l'EST. Ne dites pas que je ne vous ai rien dit à propos, vous êtes avertis", a-t-il déclaré en lingala ( une traduction de la  rédaction).

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
306 485 4102 17928 453054 5