news-details
Actualités

Elections en RDC : " C'est faux de dire qu'il y a eu du chaos"( Colette braeckman)



La célèbre journaliste belge, Collette Braeckman, a, répondant à une question de journaliste le vendredi 22 décembre dernier à Kinshasa,  déclaré qu'il était faux de dire qu'il y avait du chaos.

"C'est faux de dire qu'il y eu du chaos . Il y a eu de la lenteur, c'est vrai, c'est normal, c'est une entreprise difficile dans un pays énorme où il faut déplacer les matériels(...). Le problème logistique n’est pas une surprise.. Les électeurs ont été patients pour voter. Il n’y a rien à redire sur le processus de vote. Ce que j’ai vu à Kinshasa, c’était très bien ", a-t-elle déclaré.

Les missions d'observation de la SADC, Union Africaine et CEEAC ont noté que les élections se sont déroulées dans une atmosphère relativement calme et ont félicité le peuple congolais.

"Les élections se sont déroulées dans une atmosphère relativement calme avec des défis logistiques majeurs ,la mission d'observation électorale de l'Union africaine félicite le peuple congolais pour son engagement  à se choisir ses représentants ", a déclaré Hery Rajaonarima Mpianina, qui préside la mission d’observation de l’Union africaine.

Le Centre Carter a relevé un certain nombre d'irrégularités qui ne peuvent pas porter atteinte à la vérité des urnes. Il a appelé les congolais à accepter les résultats qui sortiront des urnes. 

Lors du début de la proclamation des premières tendances, le Président de la CENI, Denis Kadima a déclaré qu'il voyait le verre à trois quarts rempli.

"J'ai entendu certains parler des élections chaotiques, nous ne considérons pas ces élections comme étant chaotiques, nous considérons que le temps n'étant pas notre allié, nous avons fait le meilleur de nous même. Parce que le but c'est de ne pas rechercher la perfection pour être applaudi, c'est de permettre aux congolais et aux congolaises de participer à un processus ouvert, compétitif, un processus démocratique, crédible et c'est ça notre plus grande préoccupation. Quand nous avons étendu ce processus là au 2e jour, c'est là aussi notre volonté d'assurer que les congolais jouissent du même droit, le droit à l'égalité, le droit à la participation au vote. Pour nous, si certains voient un verre à moitié vide, nous, nous voyons un verre au 3/4 rempli", a déclaré le président de la CENI, Denis Kadima.

A noter que la publication partielle des résultats de la présidentielle du 20 Décembre va se poursuivre ce samedi.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
821 748 6303 18664 496380 23