news-details
Politique

Élections 2023 : les candidats aux législatives devancent la CENI et chantent déjà la victoire


Alors qu'on s'approche de la publication des résultats des élections, prévue pour ce 31 décembre par la Commission électorale nationale indépendante (CENI), la plupart des candidats à la députation nationale et provinciale utilisent déjà les réseaux sociaux pour annoncer leur victoire.


Si les uns optent pour les médias en ligne, d’autres annoncent leur victoire sur les réseaux sociaux en se basant sur les procès verbaux livrés par les différents bureaux de vote, constate topdirect.

«Je me pose la question si la victoire peut s’annoncer sur base de quelques PV que détiennent certains candidats. Ils oublient qu’ils vont faire face à la nouvelle loi électorale qui prend en compte le seuil de représentativité. Ils risquent d’être déçus, s’ils continuent à chanter leur victoire sur le net », a expliqué Serena Mujinga, une observatrice des élections du 20 décembre.

Elle conseille ainsi aux candidats aux élections de s’apaiser, en attendant les résultats de la Centrale électorale qui a fixé le 31 décembre comme la date de publication.

A un autre expert électoral de préciser, « seule la CENI a les prérogatives de publier les résultats provisoires et seule la la Cour constitutionnelle publient les résultats définitifs. Donc, cela ne sert à rien de publier des PV pour se déclarer vainqueurs.


A Kinshasa comme dans plusieurs provinces du pays, les candidats députés nationaux et provinciaux se livrent farouchement à une bataille de déclaration de victoire. Chacun est sûr d'avoir remporté les élections sur base du rapport de son équipe. D'autres se livrent même à une guerre d'intoxication mutuelle à travers les réseaux sociaux.

Israël Mboma




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
296 485 4092 17918 453044 4