news-details
Politique

Thierry Monsenempwo à Kamitatu :" L'article 64, c'est aussi empêcher l'esprit vampire qui vous anime"



Fervent défenseur de la politique de Félix Tshisekedi, Thierry Monsenempwo est, dans une communication faite ce jeudi 28 Décembre, revenu sur la déclaration de Kamitatu Olivier, porte-parole de Moïse Katumbi qui a traité la cour constitutionnelle de tribale.

Alors que Olivier Kamitatu a déclaré que son parti politique n'irait jamais à la cour constitutionnelle constester les résultats de la présidentielle à cause du caractère " tribal" de cette institution, Jean-Thierry Monsenempwo n'est pas allé par le dos de la cuillère pour tancer l'ancien président de l'Assemblée nationale qu'il qualifie de dictateur. 

"Pendant 4 minutes, Monsieur Olivier Kamitatu a confirmé la thèse selon laquelle leur regroupement politique s'était préparé à la contestation et non aux élections puisque l'on ne peut pas comprendre que l'homme qui a été Président de l'Assemblée nationale, donc l'homme des lois puisse méconnaître les ABC de la démocratie " , a-t-il déclaré.

Pour lui, le groupe de Kamitatu devrait plutôt attendre la publication officielle des résultats avant de réagir et aller éventuellement à la Cour Constitutionnelle pour les contester.

"Cette cour constitutionnelle que Monsieur Olivier Kamitatu décrit comme tribale, à la solde du pouvoir avait été applaudie hier, le 30 octobre dernier quand elle avait rendue un arrêt pour valider la candidature de Monsieur Moïse Katumbi. Deux jours après, le même candidat avait félicité la même cour ", a-t-il expliqué.

Pour Thierry Monsenempwo, il s'agit là ni plus ni moins d'un syndrome de dictature. 

Sur les élections, Thierry Monsenempwo cite les missions d'observation de la SADC, de la CEEAC, de l'Union africaine qui ont déclaré que les irrégularités ne sont pas de nature à compromettre les résultats de ces élections. Il dit comprendre l'agitation de Kamitatu et son groupe qui ont compris qu'ils sont en train de rater plusieurs provinces. 

"Cet esprit vampire qui anime ce groupe d'individus va nous trouver sur leur route, car justement  l'article 64 , c'est aussi empêcher ce genre de comportement (...)", a-t-il déclaré.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
346 485 4142 17968 453094 11