news-details
Actualités

Elections en RDC : La MOE CNJ note un bon déroulement des scrutins malgré quelques incidents



C'est au cours d'une conférence de presse tenue le jeudi 28 Décembre dernier à l'hôtel Béatrice de Kinshasa que le président national du conseil national de la jeunesse, William Mukambila a présenté le rapport d'étape de la mission d'observation électorale effectué par ses observateurs  sur l'ensemble du territoire national pour évaluer le processus électoral du 20 Décembre dernier

Le président de la Moe CNJ , William Mukambila a, dans leurs rapport, constaté que le législateur avait mis en place des mécanismes légaux en rapport avec la transparence et l'intégrité des scrutins

"Après avoir traité le rapport de chaque observateur qui était sur le terrain le jour de vote le 20 décembre dernier, nous avons noté quelques incidents , notamment l'ouverture tardive des bureaux de vote et le dépouillement dans quelques provinces du pays. Dans le territoire de Kiri, province de Mai-Ndombe, les inciviques ont incendié de bureaux de vote et de   dépouillement ainsi que des matériels électoraux.

 A popokabaka et Dekese, les bureaux de vote  ont été ouverts tardivement faute de clefs USB, cela a causé l'indignation de la population qui était venue tôt le matin pour voter .

  Dans la province de l'Equateur  précisément dans le site de Bokobozi , les observateurs de la Moe CNJ avait constaté le vandalisme de bureaux de vote par les inciviques qui accompagnaient un candidat  ce jour- là ”, a-t-il dit.

Le président du conseil national de la jeunesse et de la Moe CNJ, William Mukambila a, pendant cette conférence de presse, fait les recommandations du rapport d'étape la mission d'observation électorale à l'endroit du gouvernement de la République, aux candidats, à la population congolaise et à la commission électorale nationale indépendante.

" Au gouvernement de la République, la Moe CNJ demande  d'assurer la sécurisation des personnes et de leurs biens pendant et après les élections, Assurer la sécurisation des agents électoraux, de kits électoraux et de site de vote, prendre en charge de cas d'incidents de bourrage identifiés par plusieurs candidats de l'opposition et de l'Union sacrée.

Aux candidats, la Moe CNJ les a appelés à privilégier la Voie légale en cas de contestation et non les voies de la violence après la publication des résultats provisoires.

Aux congolaises et congolais, la Moe CNJ leur demande de s'approprier des acquis du processus électoral dans la mesure où les scrutins du 20 décembre dernier ont traduit la conscience collective.

À la centrale électorale, la Moe CNJ a sollicité un bon recrutement des agents électoraux en tenant compte de critères, de ne publier que le choix et la volonté exprimée par le peuple congolais, sanctionner les candidats qui ont commis des bavures pendant les élections  et aussi sanctionner les agents électoraux qui n'ont pas respecté les instructions données pour bien faire le travail pendant cette période des élections,”a-t-il ajouté.

Rappelons que la Moe CNJ note un bon déroulement des élections du 20 décembre dernier malgré quelques incidents dans différentes provinces.

Rémy Mbuyi




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
823 748 6305 18666 496382 6