news-details
Politique

RDC : "L' opposition est anéantie, il nous revient de bosser dur pour éviter sa résurrection "( Josué Mangindula, UDPS)



Cadre de la Ligue des Jeunes de l'UDPS, Ingénieur Josué Mangindula a, dans une interview nous accordée ce mardi 02 Janvier, appelé le régime Félix Tshisekedi de travailler dur pour ne plus faire revenir l'opposition dans l'imaginaire collectif. 

"C'est pour la première fois en RDC qu'un Président est élu à 73,34% après qu'il a dominé presque partout et gagné dans neuf grandes villes sur 11.  La fameuse barrière Est-Ouest  est officiellement démantelée", a-t-il fait constater.

Pour lui, il n'y a pas grande légitimité que de gagner largement dans la Grande Orientale, Nord-Kivu, Sud-Kivu, Grand Équateur, Grand Kasaï, Grand Bandundu, Kinshasa, Kongo Central et être deuxième dans le Grand Katanga. 

Revenant sur l'appel de Martin Fayulu d'appliquer l'article 64, Josué Mangindula explique.

"L'article 64 a deux alinéas. Les pouvoirs publics appliqueront l'alinéa 2 s'ils tentent une aventure de mauvais goût. Revenons sur le terrain. Monsieur Madidi n'a gagné que dans le Kwilu. Il a perdu toute son influence et il le sait. Il sait que Kinshasa est derrière Félix Tshisekedi. Il sait qu'il est dans une comédie mondaine comme il l'aime. L'opposition est consciente qu'elle ne représente plus rien. Le Grand Maître Étienne Tshisekedi l'avait prédit que le jour où l'UDPS sera au pouvoir l'opposition disparaîtra. Ne suivez pas les élucubrations de Martin Fayulu. Il ne représente rien dans l'imaginaire collectif. De même Moïse Katumbi, il ne représente rien".

Et de poursuivre : "L'opposition a été anéantie. A nous de bosser dur pour ne plus la ressusciter. Le Président de la République doit être très regardant sur les profils des animateurs, sur le choix des gouverneurs là où l'Union sacrée sera majoritaire. Il faut investir sur les routes de desserte agricole. Imprimer une nouvelle dynamique de la Justice qui doit mettre fin à l'impunité et au théâtre auquel l'on a assisté dans plusieurs dossiers judiciaires. Nous devons donner raison à ce peuple qui a fait massivement confiance en son SEM Félix Tshisekedi ".

"Je félicite spécialement notre secrétaire général Augustin Kabuya qui a fédéré toutes les sensibilités du parti pour nous amener une campagne électorale cohérente et stratégique", a-t-il ajouté.

Propos recueillis par Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
308 485 4104 17930 453056 7