news-details
Société

Assassinat de Chérubin Okende : le parquet donne sa langue au chat au sujet de son autopsie et remet la dépouille à sa famille


Le niveau d'inquiétude demeure vif voire très vif pour la suite des enquêtes sur la mort de l'ex ministre des Transports, Chérubin Okende, assassiné à Kinshasa dont le corps a été retrouvé le 13 juillet 2023. Les larmes des siens ont repris de couler de suite de la décision prise après que le parquet ait remis la dépouille mortelle à la famille sans révéler les résultats de l'autopsie. Confirmation faite par l'avocat de la famille, Me Laurent Onyemba.

Face à la gravité des faits auxquels tous les congolais criaient à l'unisson "que justice soit faite",  au sujet du crime sauvage et sanglante contre l'ancien porte-parole d'Ensemble pour la République, assassiné dans des conditions mystérieuses, d'aucuns s'inquiètent de ce silence de la justice au sujet de l'autopsie.

D'après Me Laurent Onyemba, le parquet a confisqué les résultats de l'autopsie, pourtant déjà disponibles.

Il sied de noter que l'ex ministre des transports, Chérubin Okende était assassiné dans des conditions floues, après qu'il ait disparu le mercredi 12 juillet et que son corps ait été retrouvé sans vie, criblé des balles, dans son véhicule le jeudi 13 juillet 2023.

Israël Mboma




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
31 839 6352 18713 496429 2