news-details
Sports

Football : Qui est Abdeslam Ouaddou, le nouvel entraîneur de Vita Club ?



L'association Sportive Vita Club a présenté, ce jeudi 11 Janvier, son nouvel entraîneur, le franco-marocain Abdeslam Ouaddou.  Raoul Shungu qui était l'entraîneur principal est nommé entraîneur adjoint.

 "Je connais le devoir qui nous attend. On va travailler pour que V. Club retrouve sa place sur le plan continental et intercontinental. On demande aux supporters de l'indulgence et de la patience pour que nos objectifs soient atteints", a-t-il déclaré après son officialisation correspondant à la signature du partenariat entre Vita Club et l'entreprise turque de Milvest. 

Qui est Abdeslam Ouaddou ? (  ndlr : ces informations sont tirées sur wikipédia)

 Abdeslam Ouaddou débute à Jarville-la-Malgrange, club avec lequel il est champion de France en poussins en 1989. Ce Marocain signe son premier contrat professionnel dix ans plus tard, avec Nancy. Le 20 novembre 1999, il joue son premier match en Division 1, à Nantes, en remplacement de Fabien Lefèvre (footballeur) pour pallier l'expulsion de Cédric Lécluse. À partir de cette date, il devient titulaire de l'équipe nancéienne.

De Nancy à Fulham

Mais en juin 2001, l’ASNL est obligée de se séparer de ce joueur d’avenir pour équilibrer ses comptes. Abdes part tenter sa chance en Angleterre, à Fulham pour 4,6 M€. Après deux saisons mitigées, il rejoint Rennes. Considéré comme l'un des meilleurs défenseurs centraux de ligue 1, il devient international marocain à partir de 2001 et est finaliste de la CAN en 2004. Mais à la suite d'une blessure, il perd sa place de titulaire dans le club breton et son contrat n'est pas renouvelé.

De Olympiakos à Valenciennes

Après un intermède de six mois au Pirée, en janvier 2007, il rejoint Valenciennes, club dont il devient le capitaine. En janvier 2008, il est élu joueur de l'année 2007 par les supporters valenciennois. Le 16 février 2008, Ouaddou est victime d'attaques verbales à caractère raciste de la part d'un "supporter" messin au Stade Saint-Symphorien lors d'une rencontre face au FC Metz. Le joueur porte plainte.

Retour à Nancy

Lors du mercato estival 2008, Ouaddou annonce qu'il souhaite revenir dans son club formateur, l'AS Nancy-Lorraine. Le transfert s'annonce imminent le 1er juillet lorsque l'entraîneur Valenciennois Antoine Kombouaré annonce que son joueur ne devrait pas changer d'avis.

En juillet 2008, un accord est trouvé entre les deux clubs, Ouaddou s'engage à Nancy pour quatre saisons[3]. Mais deux saisons plus tard, en juin 2010, Ouaddou, alors en conflit avec les dirigeants de son club, met de lui-même un terme à son contrat.

Le 19 février 2010, Ouaddou annonce officiellement sa retraite internationale.

Entre 2010 et 2012, son expérience au Qatar dans le club de Lekhwiya (devenu depuis Al-Duhail Sports Club) puis au Qatar SC se révélera un cauchemar sportivement en raison de la rétention de son passeport qui l'empêche de quitter le pays pour revenir en France.

Le 31 décembre 2012 il s'engage librement avec l'AS Nancy-Lorraine jusqu'à la fin de la saison 2012-2013. Le 15 janvier 2013, il rompt son contrat avec l'ASNL (choix fait pour le club). Le 24 janvier 2013, il s'engage pour six mois en faveur du Mans mais son transfert ne sera pas homologué.

Topdirect




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
813 748 6295 18656 496372 16