news-details
Politique

Union sacrée : Vital Kamerhe donne un premier coup de pied dans la fourmilière



Le vice-premier ministre, ministre de l'Economie et président de l'UNC, Vital Kamerhe a lancé, ce mardi 23 Janvier une plateforme politique, au sein même de l'Union sacrée, dénommée Pacte pour un Congo Retrouvé ( PCR).

Six regroupements politiques et un parti politique ont d'ores et déjà signé leur adhésion à cette plateforme. Il s'agit de AA/ UNC et AVK de Vital Kamerhe lui-même, CODE et CDER de Jean Lucien Bussa, AMSC de Tony Shiku et AB50 de Julien Paluku et cela en plus de AAAP.

Cette plateforme aurait près de 231 élus dont près de 101 députés nationaux et près de 120 députés nationaux et tenterait de se positionner comme une force politique incontournable au sein de l'Union sacrée.

Hector Kiamfu, membre de la société civile et expert des questions politiques analyse :" Je pense qu'il s'agit là d'un premier coup de pied dans la fourmilière. Les intentions de Vital Kamerhe semblent être claires. Il voudrait occuper la Primature, lui qui est un partenaire politique relativement crédible pour Félix Tshisekedi. Il voudrait se mettre à la hauteur de l'UDPS afin de tenter prendre la tête de l'Assemblée nationale ou la Primature. Cette démarche au-delà d'être politiquement correcte risque de susciter des craintes légitimes. Confier la Primature à un candidat quasi déclaré à la prochaine présidentielle risque de saper la dernière année du mandat de Félix Tshisekedi (...). En dehors du poids politique qui semble être un  des critères objectifs, il y a aussi celui de la Confiance. Toute prudence observée, je pense que Jean Pierre Bemba a une longueur d'avance en termes de confiance. Que dire de l'UDPS qui est la première force de l'Union sacrée ! Elle voudrait aussi en toute légitimité gérer la Primature. Je pense que Vital Kamerhe vient de lancer, à sa manière, les débats de partage des responsabilités au sein de l'Union sacrée et croyez-moi, les Romains vont s'empoignarder".

La gestion des ambitions et des égos au sein de l'Union sacrée va se révéler comme un véritable casse-tête pour le Président de la République, Félix Tshisekedi, qui doit lui aussi avoir son propre plan.

"J'exhorte tous les caciques de l'Union sacrée à éviter le chantage et l'obsession des postes ", a-t-il ajouté. 

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
343 485 4139 17965 453091 10