news-details
Politique

Politique : L' APK interdit à Ngobila d'engager la ville de Kinshasa, rendue ingouvernable par le VPM de l'Intérieur



Dans une lettre adressée aux banques ce 29 Janvier 2024, le Président de l'Assemblée provinciale de Kinshasa, Godefroid Mpoy, informe les banques que Gentiny Ngobila, gouverneur ou ancien gouverneur, ne peut plus engager la ville de Kinshasa.

Décidément, l'Union sacrée débute le deuxième mandat là où elle a laissé le premier avec un flux d'aventures foncièrement nauséabondes. 

"Par la décision n'01/APK/ PRES/ 2024 du 09 Janvier 2024, en réponse au réquisitoire n'020/RMP/V0154/ PGCCAS/PN/ 2024 du Procureur Général près la Cour de Cassation, Monsieur Gentiny Ngobila est sous le coup de poursuites judiciaires. Conformément à l'article 215 du Règlement intérieur de l'Assemblée provinciale de Kinshasa , il ne peut plus engager la ville de Kinshasa pour quoi que ce soit", lit-on dans cette lettre.

Cette cacophonie fait suite aux mesures de suspension prises par le VPM de l'Intérieur, Me Peter Kazadi qui a d'abord  suspendu le gouverneur Gentiny Ngobila poursuivi par le parquet général près la Cour de Cassation pour fraude électorale avant de lever, enfin,  cette mesure pour des raisons de " Paix" et de " Tranquillité". Dans le chef des Kinois, Me Peter Kazadi a signé une comédie de trop pour l'administration Félix Tshisekedi,  car personne ne lui avait contraint de suspendre les gouverneurs sanctionnés par la CENI pour fraude électorale qu'il a réhabilités par la suite pour des raisons qui n'ont rien avoir avec la procédure de droit évoqué dans le premier acte.

La confusion est là et elle est créée par le VPM de l'Intérieur qui semble avoir rendu la ville ingouvernable. 

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
334 485 4130 17956 453082 3