news-details
Actualités

RDC : Vers l' application de la peine de mort contre les traîtres au sein des FARDC



Le Conseil Supérieur de la Défense qui s'est tenu le lundi 05 Février dernier à la Cité de l'Union africaine autour du Président de la République a demandé au Président de la République de lever le moratoire de peine capitale contre les traîtres au sein des FARDC. 

Le Vice-premier ministre, ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, a aussi appelé la population à la vigilance face aux informations mensongères véhiculées sur les réseaux sociaux et a indiqué que la ville de Goma ne tomberait jamais entre les mains du M23.

 " Tout a été mis en place pour que la ville de Goma ne tombe pas", a-t-il indiqué.

Pascal Musa, membre de la société civile du Nord-Kivu se réjouit :" Nous sommes un de rares pays du monde qui blaguons avec notre sécurité. Il y a des traîtres au sein des services de sécurité pour lesquels nous ne faisons presque rien. Ça énerve. On doit exécuter tous les traîtres. Débarrasser du Grand Kivu tous les anciens militaires et officiers de l'armée issus des groupes rebelles pro Rwandais comme le RCD, M23, CNDP et consorts. Ce sont des fils spirituels de Kagame. Ils sont pour la plupart mal formés et on ne peut rien attendre d'eux en dehors de la traîtrise. Mettez- nous des officiers académiciens, de vrais congolais et envoyez au rebus ces anciens rebelles, tueurs et fondamentalement traîtres. Devenons intransigeants pour notre sécurité en tuant tous les traîtres ".

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
823 748 6305 18666 496382 6