news-details
Politique

Exécution de la peine de mort : " Commençons par les membres du cabinet du Chef de l'Etat , les ministres, les DG des entreprises publiques détourneurs des deniers publics"( Dady Mputu)



Le " Fils spirituel du Sphinx" Dady Mputu Nsenda salue la levée du moratoire sur l'exécution de la peine de mort et suggère que l'on commence par abattre publiquement les gros poissons pour faire décoller le pays.

"Nous saluons  la levée du moratoire sur l'exécution de la peine de mort et nous pensons qu'on peut capitaliser cela pour faire décoller ce pays où tout semble être permis", a-t-il déclaré en luminaire.

Pour ce Tshisekediste, avant qu'on s'intéresse aux bandits urbains, il faudrait tout d'abord abattre publiquement les détourneurs des deniers publics qui hypothèquent le développement du pays, car le détournement des deniers publics relève, selon lui, de la haute trahison.

"Il y a plusieurs dossiers dans des tiroirs en commençant par les membres du cabinet du Chef de l'Etat qui sont cités dans plusieurs dossiers de détournement des deniers publics. Si la Justice peut abattre publiquement les membres du cabinet du Chef de l'Etat incriminés, des ministres ayant volé l'argent du peuple, les directeurs généraux des entreprises et établissements publics et consorts, je pense que le pays va enfin décoller", a-t-il déclaré.

Après cela, pense-t-il, on passera par la pendaison publique de tous les traîtres qui grouillent dans l'armée et la condamnation par défaut de tous les traîtres maudits qui ont rejoint les terroristes Rwandais du M23. 

" J'en appelle à la conscience collective. Nous devrions devenir intraitables face aux antivaleurs qui nous tirent vers le bas. Avant de détourner ou rejoindre les mouvements terroristes, les gens devraient désormais réfléchir mille fois. C'est à ce prix que nous serions respectés comme Etat. Tant que nous ne punirons pas de mort le détournement, nous serons toujours à la traîne. Il faut faire évoluer notre législation", a-t-il insisté.

A noter que dans une note circulaire du 13 Mars dernier, la Ministre de la Justice et Garde de Sceaux , Rose Mutombo a notifié les Hauts Magistrats sur la levée du moratoire sur la peine de mort.

Tebo Dia Mase




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
32 839 6353 18714 496430 2