news-details
Santé

Santé : les étudiants de l'ISTM-Kinshasa sensibilisés sur les méfaits du tabagisme


En marge de la Journée mondiale sans tabac célébrée le 31 mai de chaque année, le ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, à travers son Programme National de Lutte Contre la Toxicomanie et les Substances Toxiques ( PNLCT) et l'Initiative Locale pour le Développement Intégré ( ILDI) ont organisé ce vendredi 10 mai, une campagne de sensibilisation des étudiants de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales (ISTM-Kinshasa) et conférence-débat sur les méfaits du tabagisme et l’influence de l’industrie du tabac sur les jeunes.

Ces étudiants ont bénéficié des conseils, stratégies et d’autres formes de mécanismes à mettre en application en vue non seulement de s’informer sur les méfaits du tabagisme mais aussi de combattre efficacement les tactiques souvent manipulatrices de l’industrie du tabac pour commercialiser ses produits qui nuisent à la santé humaine en général et à celle des jeunes en particulier. 

Cette activité a connu deux phases importantes. Il s'est agi d’abord de la sensibilisation des étudiants dans les auditoires, ensuite  de l’organisation d’une conference-débat qui a permis à l’équipe de sensibilisation d’intérragir coup sur coup avec les apprenants par des projections PowerPoint autour du thème “les méfaits du tabagisme et l’influence de l’industrie du tabac sur les jeunes”. 

Il resort des interventions, magistralement exposées des notions et techniques éfficaces, par exemple la communication sur le fait que la consommation du tabac provoque des maladies qui, par la suite occasionne la mort précoce.


A tour de rôle, Patrice Milambo, directeur, Madame Ndofula Mouna, chef de division prévention et partenariat et Madame Mujinga Bibi, chef de division, tous du PNLCT, ont évoqué le contour qui va de la présentation sur la Convention Cadre de Lutte Anti-Tabac, présentation sur le tabagisme et ses méfaits jusqu’à la vulgarisation d’un bref aperçu sur le tabagisme et la Lutte Anti-Tabac en déclarant que le tabac est un produit dangereux pour la santé.

“L’impact très négatif du tabac et le marketing agressif avaient poussé le Management Sciences for Health (MSH) à travers le Fond d'action Anti-tabac en Afrique (TOFAPA) à subventionner le ministère de la santé publique via le PNLCT pour mettre en place un arrêté fixant interdiction de la publicité, de la promotion, du parrainage et de fumer dans les lieux publics en RDC, en vue de combattre le tabagisme”, a dit Mme Mujinga Bibi aux étudiants. 

La lutte anti-tabac est une affaire de tous, le tabac n'est pas un médicament, ni un aliment mais une drogue licite que le gouvernement ainsi que la population doivent efficacement combattre, ont conclu les intervenants.


Il sied de signaler que la Journée mondiale sans tabac de cette année sera célébrée sous le thème "Protéger les enfants contre l'ingérence de l'industrie du Tabac".

Josué Nsema






Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
248 855 4941 21210 525949 10