news-details
Politique

Elections législatives : De nouvelles requêtes introduites à la Cour Constitutionnelle, Christophe Mboso dénonce un "jeu de ping pong"



Lors de la plénière de validation des pouvoirs de nouveaux élus à la députation nationale, ce samedi 11 Mai, le Président du Bureau d'âge, Christophe Mboso a informé la plénière sur les  nouvelles requêtes introduites à la Cour Constitutionnelle pour rectification des erreurs matérielles.



"J'en profite pour vous dire que ce n'est pas le dernier arrêt de la Cour Constitutionnelle que nous allons examiner aujourd'hui. Il y a des collègues qui ont introduit des requêtes. Dès que la Cour Constitutionnelle répondra à ces requêtes, ici aussi on va valider. Il faut respecter les droits des autres", , a-t-il déclaré dans cet extrait choisi par nos confrères de Actualités.cd. 


Tout en dénonçant ce jeu de ping pong entre assemblée nationale et la cour constitutionnelle, Christophe Mboso pense qu'il " faudra réfléchir à l'avenir pour qu'on  sorte de ce système " et qu'on mette fin à ce système de ping pong.


"Je demande de la patience aux collègues qui ont introduit des requêtes dont les réponses ne sont pas encore venues. Nous allons tous patienter en espérant que la Cour Constitutionnelle réponde dans le délai et ceux qui auront gain de cause, l'assemblée nationale sera obligée de valider ces collègues - là ", a-t-il déclaré.


Entre-temps, les députés nationaux dont les pouvoirs avaient été validés le 5 Avril dernier livrent une bataille politique acharnée contre ceux ici des rectifications de la Cour Constitutionnelle.


Topdirect




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
215 855 4908 21177 525916 3