news-details
Santé

Covid-19 : pour manque du plan de vaccination, la RDC doit rendre quelques doses du vaccin à l'UNICEF


La RDC doit rendre au Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) au total 1,3 des 1,7 millions de doses afin d'être redistribués à d’autres pays africains. 

Susie Villeneuve, Conseillère régionale de l’UNICEF pour le renforcement des systèmes de santé en Afrique de l’Ouest et du Centre, a indiqué l'urgence de cette redistribution des vaccins pour 2 raisons. 

D'abord, « les vaccins offerts par l’initiative Covax expireront le 24 juin » et ensuite la RDC, comme d'autres pays, n'a pas délivré de plan de vaccination pour soutenir une campagne de cette envergure, évoquant un nombre insuffisant de sites de vaccination. Ce qui va entraver, selon elle, « l'accès à ce vaccin ».

"Le Ghana, le Sénégal, le Togo, l'Angola, Madagascar et les Comores, figurent parmi les destinataires possibles du lot congolais », a-t-elle laissé entendre lors d’une conférence vidéo à Accra (Ghana) ce mardi 27 avril.

Il faudra signaler que les opérations de vaccination contre la covid-19 tournent au ralenti depuis le lancement officiel de cette campagne. En une semaine, 1527 personnes seulement avaient reçu la première dose, renseignent les confrères de Top Congo.

Les vaccins Astra Zeneca étaient arrivés en RDC il y a 2 mois, mais la crainte des effets secondaires avait fait retarder le lancement de la campagne qui a finalement démarré très timidement le 19 avril.




Vous pouvez partager cette publication

0 Commentaires

Soyez la première personne à commenter cette publication !

Laisser un commentaire

Aujourd'hui Hier Cette semaine Ce mois Total visiteurs En ligne
220 855 4913 21182 525921 7